Salon de Genève 2010

Le Leopard masqueOn attendait avec impatience le cru 2010 du Salon de Genève. Tous les grands constructeurs étaient présents : Renault, Volkswagen, Citroën, Ferrari… Personne ne manquerait cette grand messe automobile.
Quelle allait être la teneur de cette 80e édition ? L’écologie, au centre de toutes les préoccupations, allait-elle poursuivre sa percée dans le milieu automobile ? Le marché du luxe est-il toujours viable ? Eclairages.

Du luxe, toujours du luxe.

Le marché des voitures de luxe résiste bien à la crise. Genève 2010 l’a encore démontré. BMW, Mercedes, Ferrari ont tous présenté un nouveau modèle. D’autres marques ont aussi pris ce parti de voitures luxueuses. C’est le cas de Citroën. La firme aux chevrons avait surpris en 2009 en annonçant le retour d’un véhicule estampillé DS. Le constructeur affichait clairement son intention de revenir sur le segment des véhicules haut de gamme, dans la lignée de la DS des années  60 et 70. La DS3, concurrente de la Mini, est le premier modèle de cette série DS, qui sera complétée par les futures DS4 et DS5. A lire bientôt le test dans nos colonnes, de la version « So Chic VTi 120 »
Ce segment des citadines « chic » est très prisé. Mini Cooper, Fiat 500, Citroën DS3 … On se bouscule pour séduire une clientèle jeune, féminine, friande de ce type de voiture. Vu le succès des premiers mois de vente, Citroën semble avoir misé sur le bon créneau.
Autre constructeur à avoir fait de même : Aston Martin. Oui, vous lisez bien Aston Martin. La marque anglaise a dévoilé la Cygnet. Basée sur une Toyota IQ, la Cygnet pourrait bien être commercialisée dans le courant de 2010. Un bémol tout de même : il faudra être propriétaire d’une Aston Martin pour pouvoir l’acquérir !

Le Leopard masqueÉcologie : une mode, une nécessité

Ferrari ou Porsche avaient évoqué des modèles hybrides. Les puristes criaient déjà au blasphème. Comment des firmes qui ont bâti leur réputation sur des modèles sportifs et gourmands en carburant, peuvent-ils dévoiler de tels véhicules ?
Ferrari a présenté le prototype Hy-KERS, basé sur une 599 GTB Fiorano. Le KERS (ou SREC en français pour Système de Récupération de l’Energie Cinétique) permet de récupérer de l’énergie lors du freinage, et la redistribue à un moteur électrique dans les phases d’accélération. Un système vu l’an passé en championnat du monde de Formule 1.
Porsche, autre constructeur mythique, s’engage aussi dans le « vert ». En dévoilant le prototype 918 Spyder et les Porsche 911 GT3 R Hybrid (une version course), le constructeur allemand démontre qu’écologie, sportivité et luxe sont compatibles.
Citroën aussi est à l’honneur sur le segment des sportives écologiques. En marge de la présentation de la DS3 R, c’est la Survolt qui a retenu l’attention. Sous ses airs de « Batmobile », ce concept électrique cache une vraie sportive tendance « écolo ».

Un salon axé sur le sport, le luxe et l’écologie. Ou quand passion de conduire et respect de l’environnement réussissent un fort joli mariage !

P-A.  Tassel

À propos de l'auteur : La rédaction 817 Articles
l'équipe de rédaction de CultureMag !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*