Festivals lyriques d’été : demandez le programme !

Pendant l’été, le passionné d’opéra quitte le décor rouge et or des théâtres pour découvrir des lieux magiques, souvent en plein air, dans lesquels les drames imaginés par les compositeurs continuent de se jouer. Tour d’horizon de la France à l’Europe, et jusqu’au Etats-Unis !


/EN FRANCE

Le Sud de la France est particulièrement prisé par les amateurs d’opéra pendant l’été.
Les Chorégies d’Orange restent incontournables pour qui veut assister à une représentation spectaculaire. Cette année, deux opéras sont à l’affiche, mais des opéras plus intimistes que les traditionnels Aïda, Nabucco. Depuis plusieurs étés, Roberto Alagna prend ses quartiers d’été au pied de la statue d’Auguste et chante en juillet Cavaradossi dans Tosca. Il est entouré de la soprano Catherine Naglestad et du baryton Falk Struckmann. Nadine Duffaut met en scène (15-18 juillet). Le récital lyrique de cette édition est confié à Natalie Dessay et à Juan Diego Florez, le couple virtuose qui ne cesse d’enflammer toutes les scènes lyriques avec leur interprétation de La Fille du Régiment (17 juillet). Mais l’événement à ne pas manquer est le retour in loco de Mireille de Gounod après 40 ans d’absence. Pour défendre cette partition, Raymond Duffaut a fait appel aux meilleurs chanteurs français : Nathalie Manfrino assure le rôle-titre tandis que Marie-Ange Todorovitch, Karen Vourc’h, Franck Ferrari, Nicolas Cavallier, Amel Brahim-Djelloul, Florian Laconi complètent l’affiche. Alain Altinoglu dirige. (4-7 août)
Du 15 juillet au 7 août
www.choregies.asso.fr

Le festival de Radio-France-Montpellier accueille plusieurs productions lyriques mais également de nombreux concerts instrumentaux et symphoniques. Parmi  les raretés présentées cet été, on relève Andromaque de Grétry, spectacle de Georges Lavaudant dirigé par Hervé Niquet. La distribution comprend Judith van Wanroij, Maria Riccarda Wesseling, Sébastien Guèze et a remporté un franc succès lors de son passage à Paris et à Schwetzingen. Fabio Biondi, toujours curieux de partitions méconnues, dirige Piramo e Tisbe de Hasse avec Désirée Rancatore, Vivica Genaux. Cavalli est un compositeur italien de plus en plus joué comme en témoigne la version de concert de Artemisia, sous la baguette de  Claudio Cavina avec l’ensemble La Veneziana. Enfin place à la musique française: L’Étranger de Vincent d’Indy avec Cassandre Berthon, Ludovic Tézier et Lawrence Foster.
Du 12 au 30 juillet
www.festivalradiofrancemontpellier.com/2010

Depuis une dizaine d’années, le théâtre antique de Sanxay dans le Poitou accueille les Soirées Lyriques. Sans vouloir rivaliser avec Orange, cette manifestation est d’une très grande qualité artistique et présente des chanteurs de tout premier plan. Norma de Bellini est monté cet été avec une distribution très intéressante. La soprano Sorina Munteanu, habituée généralement aux rôles plus dramatiques comme Turandot ou Aïda, chante Norma, la mezzo Géraldine Chauvet, consacrée à Vérone l’été dernier dans Carmen, interprète Adalgisa. On ne présente plus le ténor Thiago Arancam, révélé lors de la précédente édition avec Radamès. La basse Wojtek Smilek porte le costume d’Oroveso, personnage qu’il a chanté sur toutes les grandes scènes. Didier Lucchesi est à la direction et Jack Gervais à la mise en scène.
Du 10 au 14 août
www.operasanxay.fr

Le concours international de Marmande est réputé pour avoir découvert bon nombre de chanteurs (Franck Ferrari, Delphine Haidan, Isabelle Philippe, Nathalie Manfrino,…) Parallèlement le festival monte La Fille du Régiment de Donizetti, un concert de musique des Balkans. (18-29 août)
www.festivalyrique.fr


EN EUROPE

/
Bayreuth
-Wagner ! L’été 2010 est marqué par les débuts de Jonas Kaufmann in loco après avoir acquis ces dernières années une très solide réputation dans le répertoire wagnérien. Il est Lohengrin aux côtés de l’Elsa d’Annette Dasch dans une mise en scène de Hans Neuenfels. La Tétralogie réunit Albert Dohmen, Kwangchul Youn, Mihoko Fujimura, Johan Botha, Linda Watson, Wolfgang Schmidt, Eric Halfvarson, tous placés sous la direction de Christian Thielemann. (25 juillet-28 août)
www.bayreuther-festspiele.de

L’édition 2010 du festival de Salzbourg est un très bon cru ! Après son triomphe à Genève cet hiver, Patricia Petibon reprend le rôle de Lulu en compagnie de Pavol Breslik, Michael Volle, Franz Grundheber et l’inénarrable Heinz Zednik sous la direction de Marc Albrecht. Mozart toujours à Salzbourg avec Don Giovanni qui est interprété par Dorothea Röschmann, Erwin Schrott, Christopher Maltman, Aleksandra Kurzak…
Après un rendez-vous manqué en 2008 Anna Netrebko interprète Juliette dans l’opéra de Gounod avec Piotr Beczala, Russell Braun, Cora Burggraaf…
À ne pas manquer non plus Elektra avec Waltraud Meier, Robert Gambill, René Pape et Daniele Gatti à la baguette. Elisabeth Kulman, Genia Kühmeier, Christiane Karg et Riccardo Muti sont les protagonistes de la nouvelle production d’Orphée et Euridice de Glück.
Les deux représentations de Norma sont également exceptionnelles puisqu’elles réunissent Edita Gruberova, Joyce DiDonato, Marcello Giordani, Ferruccio Furlanetto.
Du 25 juillet au 30 août
www.salzburgerfestspiele.at

Le festival de Bregenz en Autriche a la particularité d’avoir une scène flottante. Les mises en scène sont souvent assez spectaculaires et modernes. Plusieurs opéras contemporains sont montés : Die Passagierin de Weinberg avec Roberto Sacca, Elena Kelessidi et The Portrait du même Weinberg avec Finn Ross, Peter Hoare, David Stout. Verdi est représenté avec Aïda, dirigé par Carlo Rizzi et chanté par Indra Thomas, Iano Tamar, Sorin Coliban, Rubens Pelizzari dans les rôles principaux. (21 juillet-22 août)
www.bregenzerfestspiele.com

Le festival d’Innsbruck, entièrement consacré à la musique baroque, propose deux nouvelles productions d’opéras rares. L’Olimpiade de Pergolèse bénéficie d’une très belle affiche : Raffaella Milanesi, Jennifer Rivera, Martin Oro, Jeffrey Francis chantent sous la direction de Alessandro de Marchi. En complément on peut assister à l’œuvre la plus connue de ce compositeur, La Serva Padrona avec Robin Johannsen, Markus Brutscher, Renato Girolami. Vivaldi est également à l’honneur avec Ottone in villa qui réunit des spécialistes du genre, Sonia Prina, Veronica Cangemi et Giovanni Antonini.
Du 8 juillet au 29 août
www.altemusik.at

Le festival de Lucerne affiche de très nombreux concerts mais également quelques opéras en version concertante. Fidélio de Beethoven est l’événement de l’été à cause de sa distribution exceptionnelle : Jonas Kaufmann, Nina Stemme, Peter Mattei, Claudio Abbado. Tristan et Isolde de Wagner est interprété par Violeta Urmana, Gary Lehman et Anne Sofie Von Otter dans la mise en scène très controversée de Peter Sellars.
Du 12 août au 18 septembre
www.lucernefestival.ch

Pendant l’été l’Italie est très active musicalement.
Le plus grand festival lyrique est incontestablement celui de Vérone avec la magie de ses arènes, ses productions éblouissantes et ses distributions exceptionnelles. Turandot de Puccini permet d’entendre en alternance : Maria Guleghina/Giovanna Casolla, Carlo Cigni/Luiz-Ottavio Faria, Marco Berti/Salvatore Licitra, Tamar Iveri/Fiorenza Cedolins, et Placido Domingo (à la baguette). Aïda de Verdi est défendu par Dolora Zajick/Marianne Cornetti/Ildiko Maria Komlosi/Giovanna Casolla, Marco Berti/Carlo Ventre, Vitalij Kowaljow/Marco Spotti/Giacomo Prestia, Ambrogio Maestri. Il Trovatore de Verdi est à ne pas manquer : l’affiche réunit Dmitri Hvorostovsky, Sondra Radvanovsky/Anda-Louise Bogza, Marianne Cornetti/Mariana Pentcheva, Marcelo Alvarez (également présent dans Carmen).
Du 18 juin au 29 août
www.arena.it

Août à Pesaro ! la ville rend hommage à son compositeur fétiche Rossini au cours d’une série de représentations lyriques mettant en lumière plusieurs opéras rarement montés. Au programme cette année : Sigismondo avec l’éblouissante Daniela Barcellona, Andrea Concetti, Olga Peretyatko, Antonino Siragusa,… Demetrio e Polibio avec Maria José Moreno, Victoria Zaytseva, Yijie Shi, Mirco Palazzi.
Plus classique, on appréciera La Cenerentola avec le nouveau grand ténor rossinien Lawrence Brownlee, Nicola Alaimo, Paolo Bordogna, Kate Aldrich sous la baguette de Yves Abel.
Du 9 au 21 août
www.rossinioperafestival.it

Puccini, quant à lui, est célébré à Torre del Lago. Les meilleurs interprètes du compositeur se retrouvent dans ce théâtre pour chanter La fanciulla del West (Daniela Dessì, Fabio Armiliato, Carlos Almaguer), Tosca (Maria Guleghina, Walter Fraccaro, Giorgio Surian, Mario Luperi), Turandot (Martina Serafin, Donata D’Annunzio Lombardi, Ian Storey) sans oublier un récital de Renée Fleming.
Du 16 juillet au 22 août
www.puccinifestival.it

Que serait un été lyrique sans Glyndebourne ?Aller écouter un opéra dans ce théâtre revient à suivre tout un protocole, pique-nique dans le parc, etc…
La saison 2010 annonce de belles affiches dont des Mozart très intéressants : Così fan tutte avec Sally Matthews, Robert Gleadow, Anna-Maria Panzarella, Pietro Spagnoli sous la direction de Charles Mackerras, Don Giovanni avec Anna Samuil, William Burden, Gerald Finley, Luca Pisaroni, Kate Royal… On ne manquera pas la mise en scène de Laurent Pelly de Hänsel und Gretel de Humperdinck : Alice Coote, Lydia Teuscher, Irmgard Vilsmaier, William Dazeley, Wolfgang Ablinger-Sperrhacke sont les principaux interprètes.
Du 20 mai au 29 août
www.glyndebourne.com

Le festival d’Edinburgh organise plusieurs versions concertantes d’opéras. Idomeneo réunit des habitués de la partition, Kurt Streit, Joyce DiDonato, Rosemary Joshua, Emma Bell, Rainer Trost.
L’opéra français est représenté par L’Heure espagnole de Ravel avec Sophie Koch, qui avait marqué le rôle à Paris, Johannes Weisser, Gordon Gietz et Stéphane Denève à la direction. Puccini avec La fanciulla del West, chanté par Susan Bullock et Marcus Haddock.  Une nouvelle production du trop rare opéra de Graun, Montezuma, voit le jour : Flavio Oliver, Lourdes Ambriz, Rogelio Marín, Lucía Salas, Lina López, Adrián George Popescu, Christophe Carré et Gabriel Garrido en sont les interprètes.
Du 13 août au 5 septembre
www.eif.co.uk

Plusieurs maisons lyriques reprennent pendant l’été les meilleures productions de la saison.
L’Opernhaus de Zurich invite Renée Fleming pour chanter Der Rosenkavalier de Strauss et ses dernières Traviata, Leo Nucci et Thomas Hampson se partagent le rôle de G.Germont, Petra Maria Schnitzer et Peter Seiffert interprètent Der Freischütz de Weber… L
e Staatsoper de Munich redonne également quelques-uns de ses spectacles avec parfois des distributions différentes de celles proposées dans la saison. Jonas Kaufmann et Karita Mattila sont les principaux protagonistes de Tosca, Rolando Villazon chante Nemorino dans l’Elixir d’amour, Edita Gruberova est Elisabetta dans Roberto Devereux, René Pape, Ramon Vargas et Paata Burchuladze sont dans Don Carlos,…
www.opernhaus.ch
www.bayerische.staatsoper.de

AUX ETATS-UNIS

/Le plus fameux festival des Etats-Unis est celui de Santa Fe au Nouveau-Mexique. Un riche américain a décidé de construire un immense théâtre au milieu de la campagne, loin de tout mais où des milliers de fidèles spectateurs se rendent chaque été. La programmation reste classique mais elle doit toujours comporter un opéra de Mozart (Die Zauberflöte) et une œuvre contemporaine (Life is a dream de Lewis Spratlan). La saison s’ouvre avec Mme Butterfly de Puccini avec Kelly Kaduce, Elizabeth DeShong, Brandon Jovanovich, Keith Jameson.
L’opéra met également à l’affiche Les Contes d’Hoffmann d’Offenbach avec une belle distribution qui réunit Erin Wall, Paul Groves, David Cangelosi…
Du 2 juillet au 28 août
www.santafeopera.org

D’autres festivals américains proposent quelques opéras, souvent en version de concert, parmi une programmation plus éclectique.
C’est le cas du Ravinia Festival de Chicago. Mozart est à l’honneur avec deux opéras : Cosi Fan Tutte est chanté par une très belle distribution Ana Maria Martinez, Ruxandra Donose, Saimir Pirgu, Frederica von Stade tout comme Le Nozze di Figaro, interprété par Nathan Gunn, Ildebrando D’Arcangelo, Lisette Oropesa… Il ne faudra pas manquer non plus les récitals de Renée Fleming (4 derniers Lieder) et de Kiri Te Kanawa.
www.ravinia.org

L’édition 2010 du festival de Tanglewood est marquée par la défection de James Levine et de Seiji Ozawa, tous deux malades. Parmi les œuvres lyriques, on retient L’enlèvement au sérail de Mozart avec Lisette Oropesa et Eric Cutler dans les rôles principaux, Ariadne auf Naxos dirigé par Christoph Von Dohnanyi.
Du 26 juin au 29 août
www.bso.org

Bel été lyrique !

Manon Ardouin

À propos de l'auteur : La rédaction 821 Articles
l'équipe de rédaction de CultureMag !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*