Berlioz et Chopin : à lire

/Le Palazzetto Bru Zane (centre de musique romantique française) et les éditions Symétrie lancent une nouvelle collection de livres de type « poche » à prix tout à fait raisonnable (moins de 15€). Les deux premiers titres parus sont des extraits des Mémoires de Berlioz et un essai sur une étude sur Chopin.

Hector Berlioz, un immense musicien bien sûr, mais également un écrivain de génie comme en témoigne ce premier volume consacré à une partie de ses mémoires. Il comprend ses voyages en Italie, en Allemagne, en Russie et en Angleterre. Il raconte avec beaucoup d’humour, et de naïveté parfois, sa vie musicale et des événements plus personnels qui ont jalonné sa vie rocambolesque. Le récit est vivant, rempli de petites anecdotes et il peut se lire dans la continuité ou bien par événement. Berlioz fait partager au lecteur ses craintes, ses doutes ou ses colères : le musicien en pique plusieurs  mémorables, par exemple lorsque de mauvais musiciens d’un orchestre massacrent sa cantate Sardanapale ou quand il n’arrive pas à écrire ses critiques. Il offre également un témoignage précieux sur la réception de ses œuvres en France comme à l’étranger, et développe sa confrontation avec Cherubini.

Il explique avec beaucoup de détails ses différentes tentatives pour gagner le Prix de Rome : le récit de la délibération du jury donné par le concierge est un moment savoureux. Il donne des éléments importants sur son enfance : ils permettent de comprendre sa fascination, dès son plus jeune âge, pour L’Eneide qui le conduira à écrire avec tant de justesse Les Troyens… ou bien sa passion pour Gluck qui ne le quitte pas. Plus légèrement il narre ses déboires amoureux (son insistance auprès de l’ancienne Stella de Meylan devenue Mme F****), sa répugnance pour les études de médecine…

Pierre Brunel, professeur à la Sorbonne reconnu pour ses travaux de littérature comparée, consacre à Frédéric Chopin un ouvrage qui ne se veut ni une biographe, ni une étude musicologique mais plutôt un essai. L’auteur livre un certain nombre de réflexions sur le compositeur, sur l’admiration qu’il lui voue. Le livre comporte une chronologie et surtout un catalogue très pratique des œuvres de Chopin. Il commente quelques pièces en donnant leur contexte, en apportant des éléments d’écoute avec des rapprochements esthétiques. Pierre Brunel évoque également quelques souvenirs de concerts auxquels il a assisté, compare des interprétations. Il met certains morceaux  en parallèle, même postérieurs à Chopin : il écrit un chapitre aux préludes de Chopin, Ravel, Rachmaninov, Messian…

Le professeur propose une lecture très personnelle de la musique du compositeur polonais qui peut être une clé, parmi tant d’autres, pour entrer dans l’univers de Chopin.

Manon Ardouin

Hector Berlioz, Mémoires, Symétrie-Palazzetto Bru Zane, 2010, 705p.
Pierre Brunel, Aimer Chopin, Symétrie-Palazzetto Bru Zane, 2010, 265p.

À propos de l'auteur : La rédaction 798 Articles
l'équipe de rédaction de CultureMag !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*