Saison lyrique aux USA 2010-2011

/Après nos dossiers sur la saison à Paris et en Europe, l’activité lyrique dans le reste du monde est surtout concentrée aux Etats-Unis. Tout début 2011, la sélection de CultureMag outre-atlantique.

New York
compte de très nombreuses salles de concert et plusieurs opéras. Le Metropolitan Opera House est non seulement le plus connu du pays mais également le plus mythique pour tout passionné d’opéra. Faire ses « débuts » de spectateur au Met est presque aussi important qu’y faire ses débuts pour un chanteur !

La saison 2010-2011 a une résonnance toute particulière car elle marque les 40 ans de présence de James Levine dans cette maison. Son nom est devenu indissociable du Met tant il a gravé dans les mémoires certaines représentations. Cette nouvelle saison est également le début d’un nouveau Ring mis en scène par Robert Lepage et qui remplace la mémorable production d’Otto Schenk. L’Opening Night (27 septembre) est dédiée à Das Rheingold avec Bryn Terfel dans le rôle de Wotan. Le Ring réunira les voix de Jonas Kaufmann, Deborah Voigt, Stéphanie Blythe, Richard Croft, Franz-Josef Selig…

Une nouvelle production de Boris Godounov de Moussorgski verra le jour avec René Pape et une distribution russe emmenée par Valery Gergiev, Ekaterina Semenchuk, Mikhail Petrenko, Evgeny Nikitin (octobre). La mise en scène de Nicholas Hytner de Don Carlos de Verdi vient du Covent Garden et a déjà remporté un franc succès. Simon Keenlyside et Ferrucio Furlanetto, déjà à Londres, sont rejoints par Marina Poplavskaya, Sonia Ganassi et Roberto Alagna qui retrouve ce rôle après plusieurs années d’interruption (novembre-décembre).
Plébiscitée à Salzbourg, la mise en scène de Willy Decker de La Traviata de Verdi arrive à New York : Marina Poplavskaya, Matthew Polanzani et Andrzej Dobber tenteront de faire oublier le trio-phare de Salzbourg (décembre-janvier). Événement au printemps avec Le Comte Ory de Rossini : Diana Damrau, Joyce DiDonato, Juan Diego Florez, Stéphane Degout et Michele Pertusi sont les interprètes de cet opéra (mars-avril).

Grand luxe également du côté des reprises. Renée Fleming, la reine du Met, chante Armida de Rossini et Capriccio de Strauss, Violeta Urmana et Joyce DiDonato font partie de la distribution d’Ariadne auf Naxos de Strauss, Elina Garanca et Roberto Alagna retrouveront sans doute leur grand succès dans Carmen, Anna Netrebko est Norina dans Don Pasquale de Donizetti, Natalie Dessay et Ludovic Tézier seront frère et sœur dans Lucia di Lammermoor de Donizetti en compagnie de Joseph Calleja, Placido Domingo et Susan Graham continuent à chanter un peu partout Iphigénie en Tauride de Gluck. Marcelo Alvarez s’impose de plus en plus au Met et sera fort présent cette saison pour deux reprises, celle de Tosca de Puccini et celle d’Il Trovatore de Verdi. Dmitri Hvorostovski sera Simon Boccanegra en compagnie de Ferrucio Furlanetto et Ramon Vargas et Le Comte di Luna dans Il Trovatore.

Angela Gheorghiu reprend le rôle de Juliette dans l’opéra de Gounod. Beaucoup de choix pour Rigoletto puisqu’en alternance on peut entendre Christine Schäfer, Diana Damrau, Joseph Calleja, Giuseppe Filianoti, Lado Ataneli, Carlos Alvarez…
Quelques nouveaux venus cette saison : le chef William Christie fait ses débuts au Met avec Cosi fan Tutte de Mozart ainsi que Simon Rattle pour un Pelléas et Mélisande de Debussy qui s’annonce de toute beauté. La distribution comprend Magdalena Kozena, Stéphane Degout, Gerald Finley.
www.metoperafamily.org/metopera

Sur la même place du Lincoln Center se trouve le New York City Opera. Plus modeste, il accueille des productions plus originales, des metteurs en scène moins classiques. En témoignent les opéras à l’affiche puisque les newyorkais pourront écouter A Quite Place de Bernstein (octobre-novembre), le très rare Intermezzo de Strauss avec Mary Dunleavy (novembre), Erwartung de Schonberg…
www.nycopera.com

Placido Domingo est un chanteur, ténor en général, baryton à ses heures, chef d’orchestre, pédagogue mais également directeur de deux maisons prestigieuses, l’Opéra de Los Angeles et l’Opera de Washington. C’est à lui qu’a incombé l’honneur d’ouvrir la saison de Los Angeles avec une création Il Postino de Daniel Catan. Il a fait appel à de grands chanteurs pour compléter la distribution : Charles Castronovo, qui remplace Rolando Villazon initialement prévu pour ce projet, Cristina Gallardo-Domâs, Vladimir Chernov… (septembre-octobre).
Lohengrin
de Wagner s’annonce déjà comme l’autre grand événement de la saison puisqu’il réunit les voix de Ben Heppner et Soile Isokoski, qui font leurs débuts in loco pour l’occasion, Kristinn Sigmundsson, Dolora Zajick, Eike Wilm Schulte sous la baguette du directeur musical James Conlon (novembre-décembre). Parmi les autres productions présentées, on retient Rigoletto de Verdi avec George Gagnidze, Le Tour d’Ecrou de Britten avec Patricia Racette, Les Noces de Figaro de Mozart avec Bo Skovhus.
www.losangelesopera.com

L’opéra de Washington
ouvre la saison avec Un Ballo in Maschera de Verdi avec Salvatore Licitra. La production majeure de l’année est Iphigénie en Tauride de Gluck avec Placido Domingo, Patricia Racette (mai). On pourra également  voir James Morris incarner Don Pasquale en compagnie de Dwayne Croft et Ekaterina Siurina (mai).
www.dc-opera.org

Le second opéra important de la Côte Ouest est celui de San Francisco. L’événement de la saison est la nouvelle production du Ring (en entier) mis en scène par Francesca Zambello : Nina Stemme, Ian Storey, David Cangelosi, Mark Delavan, Anja Kampe, Brandon Jovanovich font partie de la distribution. Placido Domingo fait entrer au répertoire de ce théâtre Cyrano de Bergerac d’Alfano dans lequel il remettra encore le long nez du célèbre personnage dans la même mise en scène que celle vue au Châtelet il y a un an. À ne pas manquer non plus un intéressant Werther de Massenet qui réunit Ramon Vargas, Elina Garanca et Heidi Stober.
www.sfopera.com

Le lyric Opera de Chicago bénéficie d’une excellente réputation entièrement justifiée. Carmen de Bizet y est interprété par Kate Aldrich et Katharine Goeldner en alternance et par Kyle Ketelsen. Alain Altinoglu, très apprécié aux Etats-Unis, fait ses débuts à Chicago (octobre-mars).
David Daniels a marqué le rôle d’Oberon dans Un songe d’une nuit d’été de Britten. Il reprend ce rôle en compagnie d’Anna Christy, Peter Rose, Shawn Mathey, Erin Marie Wall… (novembre). Il sera de retour en mars pour une nouvelle production de Hercules de Haendel (mars). Deborah Voigt et Marcello Giordani seront les protagonistes de La Fanciulla del West de Puccini (janvier-février), tandis que Johan Botha sera Lohengrin (février-mars).
www.lyricopera.org

Petit tour d’horizon des autres opéras américains

L’Opera de Seattle propose Tristan et Isolde de Wagner avec Annalena Persson et Clifton Forbis (août) ainsi que Le Barbier de Séville de Rossini avec Sarah Coburn et Lawrence Brownlee (janvier), sans oublier Don Quichotte de Massenet avec l’excellent Nicolas Cavallier (février-mars). L’Opera de Houston présente plusieurs productions intéressantes : Mme Butterfly de Puccini réunit Ana Maria Martinez et Joseph Calleja, Susan Graham chante le compositeur et Laura Claycomb Zerbinette dans Ariadne auf Naxos.

L’Opera de Dallas monte une nouvelle production d’Anna Bolena de Donizetti avec un cast prometteur : Hasmik Papian, dans le rôle-titre, Oren Gradus, Denyce Graves… Charles Castronovo et Lyubov Petrova seront Roméo et Juliette dans l’opéra de Gounod tandis que Laura Claycomb et James Valenti chanteront Rigoletto de Verdi. Elisabeth Futral inteprète les quatre rôles féminins dans Les Contes d’Hoffmann d’Offenbach au Grand Opera de Floride à Miami. L’Austin Lyric Opera accueille Pamela Armstrong pour sa brillante interprétation de La Traviata de Verdi.

Manon Ardouin

Photo : Metropolitan Opera.

À propos de l'auteur : La rédaction 821 Articles
l'équipe de rédaction de CultureMag !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*