Picardie : les années Manessier

/La sublime baie de Somme fête l’anniversaire d’un grand peintre spirituel français qu’elle marqua d’une empreinte indélébile : Alfred Manessier. Deux années sont dévolues à ce grand artiste de la culture chrétienne.

Oui c’est bien dans cette région à la luminosité mystérieuse, à l’union improbable de la terre et de la mer, si proche et si lointaine, que Manessier ouvrit les yeux. « Le pays natal, pour un peintre, ce n’est pas rien ! Là où l’œil et le cœur ont reçu la lumière pour la première fois… »*, se plaisait-il à dire.
C’est là qu’il forma son regard de peintre, dès son plus jeune âge… et devint un jour un maître de la lumière qui confia : « …je sens tellement combien la lumière s’est dégagée de tout espace de figuration pour n’être que son propre langage… ».

Plus tard, il se convertit en suivant une retraite au monastère de Soligny-la-Trappe. De là, sa spiritualité et son amour de la nature se nourrirent l’un de l’autre pour donner naissance à une œuvre qui atteignit sa quintessence à travers l’art du vitrail. Une trentaine de lieux de culte possèdent aujourd’hui des vitraux dessinés par Alfred Manessier. Il fut le premier, dès 1948, à introduire des verrières non figuratives dans des églises.

Le musée des Beaux-Arts Boucher-de-Perthes à Abbeville, met à l’honneur  la part spirituelle de son œuvre jusqu’en septembre,  avant de poursuivre avec une autre exposition resituant l’artiste dans le contexte de l’après-guerre, avec ses amis Rouault, Debré, ou Bazaine.
On peut y découvrir pour l’instant trente-et-une maquettes grandeur nature, exécutées à l’huile sur du carton, des vitraux du Saint-Sépulcre d’Abbeville, l’église de son enfance. Une commande publique datant de 1982 qui vint clôre sa vie d’artiste et qu’il parvint à achever in-extremis. Deux mois avant son mortel accident de voiture.

/On se rendra ensuite à l’Abbaye de Saint-Riquier dont le thème de l’année culturelle porte justement sur… la lumière.
Le tout nouveau Centre Culturel de Rencontre de l’Abbaye de Saint-Riquier a naturellement choisi de présenter trente œuvres de le Manessier, dont des grands formats, afin de montrer la puissance de son traitement de la lumière, notamment à travers la diversité de ses ciels.

Et si l’on veut s’imprégner de la puissance de la nature qui l’inspira si fort, laissez vos pas vous guider vers les marais, en particulier ceux du Parc de la Bouvaque à Abbeville, et les Hortillonnages à Amiens.

*   Le seul paysage qui a eu sur moi une influence primordiale et que je retrouve partout – Espagne, Hollande, Provence, Canada, Algérie – est celui de la Baie de Somme … Natif d’Abbeville, enfant, j’y ai passé mes premières vacances. Mes yeux s’y sont pour ainsi dire ouverts, et j’y retourne sans cesse … En 77, après la mort de ma mère, je m’y suis rendu à nouveau … C’est de là que sont partis « les sables » – de la souplesse de main et de pinceau que j’avais acquise en Provence et en Espagne, elle s’est immédiatement branchée sur eux ; et le plus étonnant … a été la remontée de mes tous premiers souvenirs – souvenirs des marais picards auxquels je travaille encore … Une sortie de la brume … Soleil couchant sur les marais … Soirée d’automne … Ce sont des mélanges imprévus qui font les surprises de la peinture, et le rôle du peintre, je crois, c’est d’être présent à ces rencontres. Le paysage en soi n’est rien, il n’existe que par ce que l’on veut bien y mettre ; c’est la manière dont on l’appréhende, l’émotion dont on le charge, qui font surgir des résonances fortuites, des échos secrets, des mélanges, jusque-là impossibles, qui s’enrichissent mutuellement et se disent, enfin, quelque chose pour devenir ce qu’on appelle la peinture.

Alfred Manessier
Extrait de Impressions de voyage – Carnets

Pratique :


Alfred Manessier : Études préparatoires et maquettes des vitraux de l’église Saint-Sépulcre d’Abbeville

Jusqu’au 16 septembre 2012 au Musée Boucher-de-Perthes.
24, rue Gontier Patin
80100 Abbeville
Tél : 03 22 24 08 49.

Exposition Alfred Manessier : le tragique et la lumière 1937-1989
Du 24 juin au 24 septembre 2012
Abbaye de Saint-Riquier – Baie de Somme.

Exposition organisée par le Centre Culturel de Rencontre de l’Abbaye de Saint-Riquier – Baie de Somme/Conseil général de la Somme, en partenariat avec l’Université Picardie Jules Verne.
Ouvert tous les jours
Programmation spéciale Manessier au Festival de musique de l’abbaye de Saint-Riquier, du 13 au 22 juillet 2012.
Horaires du Festival : 10h-21h.

Sortie nature en baie « Inspiration Manessier »

D’avril à septembre, (re)découvrez la baie de Somme à travers les yeux d’Alfred Manessier.
Réservations sur www.sens-naturel.com

Le site consacré aux deux années d’hommage à Alfred Manessier : www.manessier.picardie.fr

Photos :

Alfred Manessier dans les Hortillonnages en 1983 pendant le tournage de Manessier 83 – © Archives Manessier / Gresh Production.

LE SCARDON À THUISON -1984- huile sur toile – 162 x 162 cm. © SESAM, Paris, 1999.

Vitraux – Eglise du Saint-Sépulcre, Abbeville – A. Manessier.

Programmation spéciale Manessier au Festival de musique de l’abbaye de Saint-Riquier, du 13 au 22 juillet 2012.
À propos de l'auteur : Salsa Bertin 428 Articles
journaliste spécialisée dans le domaine de la culture et de l'art de vivre. Docteur ès-Lettres, elle est l'auteur d'ouvrages tels que : Michel Bernanos, l'Insurgé, Et si on parlait du spiritisme ? Le guide des séjours spirituels en Europe...

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*