Arles Antique

/Si vous passez par la Provence, que vous vous intéressez  à l’histoire et au patrimoine, rendez-vous à Arles ou faites le détour pour aller visiter le des Antiquités d’Arles.

Inauguré en 1995, face aux vestiges du cirque romain en attente de fouilles, c’est un vaste bâtiment moderne et triangulaire qui voisine avec le Rhône duquel il est appelé à conserver une grande partie des trésors qu’on y découvre tous les jours. Une grand pancarte vous informe d’ailleurs que va bientôt s’ouvrir une nouvelle galerie présentant une grande gabarre extrêmement bien conservée, et de nombreux objets découverts dans la dernière campagne de fouilles organisée sur la rive droite du Rhône, face à la ville plus que bimillénaire.

En attendant sont conservés dans le Musée, des objets archéologiques découverts  à Arles et dans les alentours depuis l’époque préhistorique. Ils sont présentés avec des maquettes de la cité antique au IVe s., du Théâtre au Ie s. av.J.-C., de l’amphithéâtre  de la même époque, des termes de Constantin, du pont de bateaux,  et de la meunerie hydraulique de Barbegal, située à quelques kilomètres de la ville, et dont le site mérite une visite.
Le musée qui évoque le riche passé de la cité favorisé par une vocation commerciale dès  le fondation d’un comptoir grecques jusqu’à sa nomination comme  capitale  sous Constantin au IVe s., depuis  conserve une grand quantité de mosaïques bien conservées et bien présentées, de monuments funéraires réunies de part et d’autre d’une allée menant vers la sortie de l’exposition où est conservée la boucle de ceinture de l’évêque saint-Césaire d’Arles, en ivoire, qui fit rayonner son diocèse sur l’ensemble de la Gaule, sa mort en 536 laissant l’empire franc remplacer la romanité antique.

Vous pouvez visiter le musée de manière thématique, les grands thèmes étant dominées par les splendides et maquettes précités, et par des évocations sur la vie quotidienne, le commerce ou l’économie.
Vous pourrez également suivre une visite chronologique, depuis l’entrée du musée qui réunit  des pièces allant de la préhistoire, à la fin de l’Antiquité (VIe) à la sortie du parcours.

J-B. Cahours d’Aspry

PRATIQUE :

MUSÉE DÉPARTEMENTAL ARLES ANTIQUES
Presqu’’île-du-cirque-romain – BP 205 – 13365 Arles cedex,

Ouvert tous les jours, de 10 h à 18 h, sauf le mardi.
Collections permanentes : 6 €, TR. : 4,5 €. Gratuité le 1er dimanche de chaque mois pour tous publics, et tous les jours pour les moins de 18 ans. Groupes à partir de 10 personnes, sur réservation. Tél. 04 13 31 51 48.

Office du Tourisme d’Arles, Tél. 04 90 18 41 20

Bien que situé en dehors du centre ville l’accès du Musée reste assez facile. En voiture, vous prenez la direction « Musée départemental Arles antique », à pied, vous suivez l’itinéraire « Cirque romain-IRPA ». Vous en avez pour 20 mn au départ de la place du forum, au cœur de la vieille ville.
Tél.04 13 31 51 03 –télécop.04 13 51 37, info.mdaa@cg13.fr

www.arles-antiques.cg13fr – www.culture-13 fr.
Le musée est sur Facebook.

À propos de l'auteur : La rédaction 812 Articles
l'équipe de rédaction de CultureMag !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*