Foires aux vins

/C’est devenu un rituel : début septembre s’ouvrent les foires aux vins. Un rituel important qui intéresse autant les acheteurs et les vendeurs puisqu’une notable partie du commerce du vin y est réalisé. (plus de 60 millions de bouteilles !). Les « Hypers, grandes et moyennes surfaces, chaînes de toutes sortes » et bien entendu Internet sont concernés.
Nous avons eu l’occasion, avant l’été, de fréquenter les dégustations organisées par les créateurs de ces « foires », d’apprécier la diversité de l’offre et les prix pratiqués. Il ne s’agit pas d’être exhaustif mais de survoler le phénomène, il ne s’agit pas d’entrer dans le jeu des spéculateurs qui achètent pour revendre (phénomène qui ne concerne que les vins chers et « classiques »), ni de déterminer quels sont les produits d’appels à fort pouvoir de séduction, car les disponibilités (en volume) ne sont pas communiquées (ou rarement).

Les vins

Sont généralement proposés les millésimes 2009 et 2010 (toutes régions) à des prix comparables et de qualité équivalente, encore que l’on puisse accorder une légère préférence au millésime 2010. Le millésime 2011 apparaît également pour des vins dont l’élevage rapide est oenologiquement possible. Les millésimes plus anciens sont rares, sinon exceptionnels.

Toutes les régions sont représentées, mais on ne s’étonnera pas de trouver majoritairement les bordeaux et les vins du Languedoc-Roussillon, les deux plus vastes vignobles de France.

Où se trouvent les meilleures affaires ? Impossible de répondre à cette question sinon comparer des vins identiques proposés par des enseignes différentes (mais en quelle quantité ?) Intermarché semble bien placé, Auchan, Leclerc, Carrefour tiennent la corde.

Si l’on considère des vins comparables (rapport prix-plaisir), la réponse est encore plus incertaine puisque le goût de chacun intervient… Dernières remarques générales : de nombreuses enseignes proposent dans leur sélection une ultime sélection (genre « coup de cœur » ou autres) souvent intéressantes, enfin les références à des sélections par des tiers

(guides, concours etc.) n’est pas à négliger. Le guide le plus souvent cité est le guide Hachette.

Les enseignes, aux pas de charge (dans l’ordre des dégustations organisées)

Leclerc

Rappelons que les foires aux vins ont été inventées par Edouard Leclerc en 1973

La « machine Leclerc » est parfaitement huilée, forte de plus de 550 magasins franchisés.

La sélection nationale (194 vins) est complétée par 16 riches sélections régionales.(environ 200 vins chacune) En outre, ce qui remplace les coups de cœur est baptisé « Incroyables E. Leclerc » ; C’est une originalité, dans la mesure ou ce n’est pas une sélection dans la sélection, mais des vins à prix sage dont les qualités organoleptiques sont considérées comme étant supérieures à ce que leurs appellations et leurs prix pourraient laisser présager.(49 vins, la plupart à moins de 10 E)

Magasins U, hyper U, super U

La sélection comprend 800 références, dont 27 de vins étrangers. Une vingtaine de magnums sont proposés de 8 à 38 E et le millésime 2010 est à l’honneur. Le club Vins et Terroirs contribue aux sélections, attribue des coups de cœur ou la mention « découverte », par exemple à l’intéressant AOC saumur (rouge), château de Brézé, cuvée du marquis de Dreux Brézé 2011 (4,99 E). 80% des vins proposés coûtent moins de 20 E. Certaines cuvée sont élaborées exclusivement pour les magasins U

Leader Price et Franprix

Ces deux enseignes sont liées à Casino, elles sont très bien implantées en France (1380 points de vente au total). Elles ne visent pas la clientèle de spéculateurs, mais ceux qui achètent du vin pour le boire. A des prix très modestes, sans doute les moins chers du marché : prix moyen de la gamme inférieur à 5 Euros. (champagnes exclus). La sélection nationale comporte 58  vins, dont 11 coups de cœur de Jean-Pierre Coffe, au prix moyen de 4,28 E complétées par  4 offres régionales, chacune d’une vingtaine de vins. Quelques bons exemples : AOP Muscadet Coteaux de la Loire sur lie Le grand chemin  2011 (2,79 E), AOP Madiran, Gaston Phébus 2008 (3,99 E), AOC Bordeaux Sup. Château de Fleuret 2010     (3,29 E)

A noter que chez Franprix une sélection plus étoffée (135 références), y compris des exclusivités, par exemple les excellents vins de Marionnet (AOC Touraine, Bl et R. 4,95 E)

Auchan

Auchan espère vendre plus de 10 millions de bouteilles (score de  2011). Les prix s’échelonnent de 1,99 E à 149 E (Léoville Poyferré 2009, Pontet Canet 2009, le premier plus boisé, le second dominé par le fruité), mais 38% des vins ne dépassent pas 6 E. et le prix moyen des bouteilles achetées s’élève à 5 E  environ. La sélection nationale comprend 276 vins complétée par 380 produits régionaux (9 zones) suscitant 32 coup de cœur. Les bordeaux arrivent en force avec 383 références (national et régional) dont 160 millésimés 2009 !

Quelques vins :AOC Puisseguin St Emilion, Château Teyssier 2009 (5,95 E) fruité et long, Un cru de beaujolais Régnié Bio, Domaine des Ronzes 2011 (5,45 E), un gamay fin, AOC Sainte Croix du Mont, Château La Rame 2009 (9,95 E), une douceur souriante.

Carrefour

220 « hypers »et 950 « supers » (Carrefour Market) participent à la foire aux vins. Dans les premiers : 700 références (de 2 à 550 E), dans les seconds : 350 références (de 2 à 30 E) auxquels il faut ajouter les sélections régionales, six de 500 vins pour les hypers, sept de 160 vins pour les Carrefours Markets. Dans les hypers, 50% des vins ne dépassent pas le prix de 7 E , chiffre réduit à 6 E chez Carrefour Market.  Les vins « Bio » en progression sur tous les marchés sont nombreux. Quelques vins :  AOC Touraine,  Terroir des Silices 2011 de Marionnet (5,40 E). Un sauvignon souple et fin. AOC Ventoux La Vieille Ferme 2011 de Perrin (4,90 E), fraîcheur et fruits noirs, et, pour changer, la Hongrie : Tokaj 5 puttonyos Château impérial 2001 (9,95 E) robe d’or soutenu, agrumes, viril avec délicatesse.

Casino

Encore une double enseigne, 120 « hypers » (Géant Casino) et plus de 50 « supers » (Casino supermarché), avec dates de Foire différentes. La sélection nationale retient 418 références alors que l’offre régionale concernant 9 secteurs compte 307 références. 46 coups de cœur soulignent l’intérêt de certaines bouteilles. Les prix s’étendent de 1,80 E – un Corbières – à 299 E – 2em vin de Lafitte, le prix moyen s’élevant à 6,70 E  la bouteille. Le Club des Sommeliers propose 19 vins (10 à 25 E), des cuvées spécialement vinifiées pour Casino (dit-on). Chacun jugera. Quelques vins : AOC bordeaux ®, Château Vircoulon 2009 (3,80 E), un cadeau, de même que le Blaye-Côtes de bordeaux ®Château De Cor Burgeaud- Prestige 2009     (3,30 E) , AOC Alsace, pinot gris, Excellence de René Sparr 2011 (5,50E) ample et rond

Monoprix

Des sélections style « monoprix » ? oui, sans démesures,  bien adaptées à la clientèle. La sélection aboutit à 230 références. On peut soutenir que plus la clientèle est ciblée, plus la sélection peut être orientée, donc limitée, à la satisfaction des vendeurs et des acheteurs. Cela n’exclu pas de suivre des tendances générales, par exemple le « Bio » référencé 34 fois.

Quelques bouteilles : Champagne, Le Mesnil (19,90 E).Ce grand cru Blanc de Blancs de la commune du Mesnil-sur-Oger, l’une de celles qui « type » le plus est exemplaire. Le dosage est traditionnel, c’est à dire généreux. AOC Côte de Castillon, Château de Montpezat 2010 (7,50 E) aux tanins mûrs est d’un équilibre modèle. Pour l’inédit : AOC maury, Castel d’Agly de Cazes (7,50 E). Le premier vin de cette nouvelle appellation. Vin généreux et fruité.

Le Repaire de Bacchus

Cette chaîne de boutiques de vente de vin compte 26 points de vente à Paris et 6 autour de Paris. Elle organise sa foire aux vins dans ses boutiques et sur son site internet et établi une liste de 45 coups de cœur et une autre liste de 163 sélections-boutiques. Ces listes comprennent 47 bordeaux, 34 bourgognes et 8 vins du monde, entre autres,

Tous les vins cités bénéficient de remise allant de 9 à 34 % . Quelques vins : AOC sainte-foy bordeaux®, Château Hostens-Picant 2005 (18,90 E – 34%= 12,40 E). Grand millésime, épices et tanins ronds. AOC morgon, Château des Jacques 2008 (13,90 E –21% =11 E), bien

structuré, il « morgonne ». Pour l’exotisme un vin libanais connu : Musard jeune 2009         (17 E – 20%=13,60 E), des fruits goulayants.

Nicolas

Autre chaîne de vente de vins bien connue fondée en 1822, demeurée longtemps familiale et reprise en 1988 par le groupe Castel. Présente dans cinq pays, elle dispose d’un grand nombre de boutiques. Chez Nicolas la foire aux vins concerne plus de 70 références avec des remises jusqu’à 20%, des « offre lot », « la deuxième (bouteille) à moitié prix », etc. Quelques bouteilles : AOC nuits-saint -georges Les lièvres, Louis Max 2010,(26,70 E réduit à 21,35 E)

empyreumatique et plein. AOC haut-médoc, deuxième vin du Château d’Agassac : L’agassant d’Agassac 2010 (18,40 E réduit à 14,70 E) Plein, tanins enrobés, belle suite. Et une touche d’exotisme avec un chenin d’Afrique du Sud, Table Mountain (la célèbre montagne surplombant Le Cap) : prix 3,90 E, réduction d’un E comprise, nez original d’agrume et équilibre.

Intermarché

1969, fondation des Mousquetaires, Intermarché, qui en est issu apparaît en 1973. Depuis plus de 1800 « supermarchés » ont inondé la France. Les Mousquetaire, Société mère développe ses activités internationalement (Portugal, Pologne, Belgique, Balkans, etc.). La foire aux vins 2012 comprend une sélection nationale de753 vins, complétée d’un système complexe de sélections régionales (Nord, Sud-Ouest, Sud-Est) subdivisées. 1773 points de vente (chiffre 2011) vendront probablement plus de 7,7 millions de cols, des flacons portant des millésimes entre 2001 et 2012 (inclusivement) dont le prix oscille de 2,25 E (AOC bordeaux, Château des Roches blanches 2001) à 470 E (Yquem 2007). Le prix moyen s’élève à 8,69 E. L’offre abondante de crus classés bordelais explique un prix moyen plus élevé que d’autres évoqués ci-dessus. Quelques bouteilles : Champagne Brut 1er Cru étiqueté Philippe Lamarlière     (16,95 E) vinifié par Tribaut Schloesser. Il peut se boire lors d’un repas car il est corpulent.

AOC blaye côte de bordeaux rouge, Château Grand Moulin, Collection Grande Réserve 2009 (4,90 E)) équilibré et structuré. AOC chablis, Domaine de Seiglières 2011, la fraîcheur droite.

A signaler que le Hard Discount Netto, émanation des Mousquetaires propose une mini-foire aux vins (5 bouteilles !) à des prix remarquables, par exemple AOC bordeaux (rouge) Château des Cordonniers 2010 (2,50 E) au fruité frais, équilibré (médaille d’argent Bordeaux 2011)

Lidl

Chaîne de discount crée en Allemagne en 1973 qui développe de nombreux points de vente en France. 60 vins ont été sélectionnés ( de 2 à 15 E) suscitant 6 coups de cœur, en voici deux : AOP fitou, Croix Sainte Colombe 2010 (2,49 E) complet, équilibré à boire à 17° maximum, plus chaud, il s’alourdit.. AOC bordeaux, Château les Tuileries 2009 (2,99 E) aux tanins souples et chaleureux

Michel Dovaz

Pratique :

Quand ?

Leclerc            dès le 03/10.

U                     25/09 – 06/10

Leader Price    12 – 23/09

Franprix           13 – 23/09

Auchan            18 – 30/09

Carrefour         11 – 24/09

Casino (super) 04 – 16/09

Géant Casino   11 – 23/09

Monoprix        05 – 16/09

Repaire de Bacchus  04/09 – 03/10

Nicolas           05/09 – 02/10

Intermarché    12 – 23/09

Lidl                05 – 08/09

À propos de l'auteur : La rédaction 821 Articles
l'équipe de rédaction de CultureMag !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*