L’art dans la montagne

À Digne-les-Bains, au cœur des Alpes de Hautes Provence, l’art se met en marche. Marcheurs et amoureux conjugués de l’art et de la nature seront comblés. Á l’origine, une bien jolie idée de l’artiste de renommée internationale Andy Goldsworthy : créer des œuvres d’art dans la montagne afin de magnifier la nature. Lors d’un voyage dans la région, Andy Goldsworthy, saisi par l’œuvre d’art naturelle de ces alpes majestueuses, imagine un projet alliant l’art contemporain et la sauvegarde des patrimoines ruraux sur le territoire protégé de la Réserve Géologique de Haute-Provence, autour de Digne-les-Bains. Des années de synergie entre l’artiste Andy Goldsworthy et l’homme de terrain, guide et ancien des services culturels de la région, Jean-Pierre Brovelli ont donné naissance  à 20 étapes au sein du territoire de la Réserve géologique de Haute-Provence à partir de Dignes. Jean-Pierre ne mâche pas ses mots quand il s’agit de porter un regard critique sur l’incurie de l’administration et ses choix discutables de dépenses de l’argent public. Connaissant ce territoire comme sa poche, il a opéré une reconversion impeccable, désormais tout tourné vers la nature et la géologie. Grâce à sa force de persuasion et à la collaboration du musée Gassendi et de la Réserve Naturelle, la montagne est devenue un musée à ciel ouvert. Ici, la marche conduit à la découverte de soi, de la nature, à une porte ouverte sur l’absolu à travers la démarche artistique en symbiose avec les éléments. Refuges d’art est devenu un itinéraire pédestre de 150 kilomètres proposé pour relier les trois Sentinelles que l’artiste Andy Goldsworthy a réalisées dans trois vallées de la Réserve Géologique. Ce trajet emprunte d’anciens chemins à travers les montagnes et retrouve la trace de villages, chapelles et fermes abandonnés. Andy Goldsworthy a choisi certains de ces bâtiments le long du chemin dans un but patrimonial de restauration, en symbiose avec sa propre œuvre, et dans certains cas, afin d’abriter les randonneurs. Pour l’artiste l’harmonie est évidente : « Je considère le paysage comme comme une succession de couches dont je serais la dernière strate. Je m’identifie à la géologie et à la façon dont les êtres déposent leur présence et leur vie par strates successives qui dont la richesse d’un lieu. » Les parcours des « Refuges d’Art » sont structurés par vallée, la carte IGN ouvrant la randonnée,et offrant la description de ce parcours, celle des œuvres à voir en chemin, tout en sachant que lui sont associés les points d’intérêt géologique, patrimonial, etc. De River of Earth au fantastique mur d’argile réalisé dans une maison du village ruiné du Vieil Esclangon à l’automne 2005, en passant par la chapelle Sainte-Madeleine sur les hauteurs du village perché de Thoard, le Refuge des Bains Thermaux tout près de Digne ou encore ceux du Col de l’Escuichière – entre Bès et Bléone – et de la ferme Belon aménagée sur la commune de Draix dans une ancienne “école“ de cadres de la Résistance, ces réalisations majeures d’Andy Goldsworthy – en plus des 3 sentinelles – constituent la plus vaste collection au monde des œuvres de l’artiste écossais réunies dans un même espace, public qui plus est. Les réalisations de l’artiste écossais telles l’œuf renvoient aux origines de l’humanité dans une volonté d’englober toutes les cultures en remontant aux traditions primitives. Une forme d’inspiration néo-païenne qui laisse parfois un sentiment de malaise dans de ravissantes petites chapelles. Mais, grâce soit rendue à l’artiste qui, bénévolement, depuis de longues années, redonne vie au patrimoine. Le passage par les clues de Barles avec un  arrêt à « la Sentinelle des Clues de Barles » constitue sans doute le point d’orgue des beautés de la région. Les clues effacent tout de même l’œuvre de l’artiste tant la nature se révèle dans sa puissance et sa majesté à cet endroit précis. Autre incontournable situé sur le parcours, le musée de la Réserve Géologique de Haute Provence, partenaire des Refuges d’Art, dont la création remonte à 1984. La Réserve est un véritable livre à ciel ouvert de 2000 km2 dont 18 sites sont classés Réserve Naturelle. Terre de patrimoine et de recherches scientifiques, la Réserve retrace 200 millions d’années d’histoire de la terre. En son sein, le Musée Promenade est un grand parc boisé aménagé avec des sentiers jalonnés de ruisseaux et de cascades et ponctués d’œuvres d’art contemporaines thématiques qui conduisent doucement aux salles d’exposition où l’on découvre le passé de notre planète. À l’intérieur du musée, une superbe collection d’ammonites déroulées, habitants des mers il y a une centaine de millions d’années, y est exposée ainsi qu’une dizaine d’aquariums tropicaux et méditerranéens. De retour vers la civilisation, la route d’art pourra se conclure dans les murs de l’inclassable musée Gassendi, partenaire et « camp de base » des Refuges d’Art,  lequel accueille des œuvres et des artistes à la croisée des chemins de l’art, de la science. On y découvre le travail d’Herman de Vries, Joan Fontcuberta, Paul-Armand Gette, Richard Nonas, Mark Dion……, leurs œuvres étant étroitement liées aux spécificités autant naturelles qu’historiques, culturelles et sociales du territoire. River of Earth, un monumental mur d’argile de plus de 50 m2, est abrité au quatrième étage du bâtiment, dans un vaste espace : la Salle des paysages. Dans cette salle deux manières d’envisager la représentation du paysage se côtoient, celle, figurative, des  peintres provençaux  influencés par les idéaux de Frédéric Mistral, et la vision contemporaine d’Andy Goldsworthy qui utilise l’argile,  composante originel du paysage (et des cheveux humains !), pour réaliser River of Earth. Le musée présente aussi un ensemble de dessins préparatoires de l’artiste ainsi qu’un ensemble de photographies de l’œuvre éphémère fondatrice du travail de Goldsworthy à Digne : le Cairn de Digne. Le massif est vaste et riche en histoires. Pour le parcourir dans des conditions optimales, la compagnie d’un guide averti est recommandé. Et pourquoi pas avec le passionné, bouillonnant Jean-Pierre Brovelli. Mieux que personne, il pourra vous conduire sur les sentiers de « son » parcours d’Art, empruntant des chemins de traverses connus de lui seul. Pratique : Hôtel Villa Gaïa (3*) 24 Route de Nice, 04000 Digne-les-Bains Tél : 04 92 31 21 60 Un hôtel charmant créé dans une maison familiale et tenu avec passion par Anne-Françoise et Georges-Eric. La cuisine est bourgeoise et issue du terroir, et l’atmosphère très XIXème,  offre une parenthèse hors du temps. Andy Goldsworthy y a même sa chambre attitrée ! Restaurant  l’Olivier 1 rue des Monges – 04000 Dignes-les-Bains Tél : 04 92 31 47 41 www.cali-com.co Un rapport qualité-prix imbattable et des plats de la région servis généreusement. Ouvert de 12h00 à 13h30 et de 19h15 à 21h30 du mercredi midi au dimanche soir. Musée Gassendi 64 Boulevard Gassendi 04000 Digne Les Bains Tél.  04 92 31 45 29 www.musee-gassendi.org Musée Promenade 10 Montée Bernard Dellacasagrande 04005 Digne-les-Bains Cedex Tél. 04 92 36 70 70, Fax. 04 92 36 70 71 www.resgeol04.org Association Ambulo Ergo Sum 3 jours, 5 jours ou 7 jours pour faire avec Jean-Pierre BROVELLI l’itinéraire des refuges d’art. Tél & fax : 04 92 35 37 38 ou 08 71 51 40 49 contact@etoile-rando.com www.etoile-rando.com Randonnée avec un accompagnateur en montagne sophrologue. Un éveil du corps en douceur avec de petites et de grandes randonnées se déroulant dans le vallon qui surplombe les thermes et qui se déploie sur 150  kilomètres de paysages exceptionnels. Pascal Mazzani Accompagnateur en Montagne-Sophrologue Tél : 0621871850 / 0492346881 www.cheminsdedetente.fr Les geo guides du Pays dignois Véritable révolution …numérique ces premiers guides numériques proposent une visite interactive du patrimoine naturel et culturel par GPS. Cinq parcours en pays dignois sont ainsi proposés. 2 circuits en voiture (Patrimoine Provençal et Paysage Alpins) et 3 itinéraires audio guidés (Musée promenade de la Réserve Géologique de Haute Provence, Musée Gassendi et promenade du Philosophe au centre de Digne les bains). C’est le plus gros système de visio-guide au niveau national avec près de 1,5 go de fichiers embarqués pour l 5 circuits en six langues. Dormir dans les refuges La Ferme Belon, Forêt Domaniale de Haute-Bléone, Commune de Draix Le Vieil Esclangon, Vallée du Bès, Commune de La Javie La Forest, Vallée du Bès, Commune de Saint-Geniez Réservation gratuite au Musée Gassendi, une clé vous sera remise contre une pièce d’identité. Attention ! En raison de la fragilité des oeuvres l’intérieur des Refuges d’Art de La Ferme Belon, du Vieil Esclangon ou de La Forest est accessible uniquement sur réservation gratuite au 04 92 31 45 29 (une clé disponible au musée Gassendi vous sera remise contre une pièce d’identité). Pour un circuit ou un séjour nécessitant la réservation d’une clé sur plusieurs jours, il faut demander l’autorisation par courrier adressé à Mme Nadine Gomez-Passamar, Conservatrice du musée Gassendi – 15, rue de la Grande Fontaine – 04000 Digne-les-Bains ou par email : musee@musee-gassendi.org Réservations au Musée : 64, boulevard Gassendi 04000 Digne-les-Bains t / (+33) 04 92 31 45 29 f / (+33) 04 92 32 38 64 musee@musee-gassendi.org Horaires 11h – 19h du 01/04 au 30/09 13h30 – 17h30 du 01/10 au 31/03 Fermé le mardi et entre Noël et le Jour de l’an OFFICE DE TOURISME DE DIGNE-LES-BAINS Tél. 04 92 36 62 62 24 info@ot-dignelesbains.fr

À propos de l'auteur : Salsa Bertin 419 Articles
journaliste spécialisée dans le domaine de la culture et de l'art de vivre. Docteur ès-Lettres, elle est l'auteur d'ouvrages tels que : Michel Bernanos, l'Insurgé, Et si on parlait du spiritisme ? Le guide des séjours spirituels en Europe...

2 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*