Saint Malo : les Corsaires du bien-être

/Célèbre pour l’excellence de ses soins et de son accueil, la thalassothérapie de Saint Malo, alias Thermes marins, est une bouffée d’air frais dans un monde pollué et agité.
Une escale s’impose.

À une encablure de la cité corsaire, fièrement sis sur la majestueuse plage du sillon à Saint-Malo depuis 50 ans et des poussières, les Thermes Marins de Saint-Malo et leur hôtel 5* ont été fondés par le très visionnaire du Docteur Heger. À l’époque, il s’agit de loger sobrement la clientèle en permettant à tous d’accéder à des soins de qualité.
En 1981, Serge Raulic, fondateur et PDG du groupe familial, 100% breton et doté d’un bons sens à toute épreuve, reprend l’institution et la modernise. Pour cela, il augmente le prix des chambres et entreprend des travaux titanesques d’agrandissement de l’ensemble de la structure, au point d’ajouter un étage et de creuser pour agrandir les espaces de soins. Et ce, dans le respect absolu du patrimoine et de l’architecture Belle-Époque de l’établissement d’origine.
Aujourd’hui, c’est un centre marin de 5000m² qui est dévolu au bien-être et à la santé par la mer.

En 1987, lui vient une idée géniale : occuper les gens entre deux soins et autrement qu’en barbotant dans la piscine. En un mot, les faire bouger !

/C’est la création du célèbre parcours aquatonique, mille fois imité depuis lors, et jamais égalé : soit une piscine d’eau de mer en forme de labyrinthe, ponctuée de plus de 90 jets, de courants et d’un jacuzzi.!
Ce lieu « vintage » va bientôt d’ailleurs être entièrement rénové. Prochaines escales : Vladivostok et Nantes, où les travaux d’un nouveau spa Aquatonic de 2000 m2 ont démarré.

En 1992, c’est l’avènement des cures spécifiques comme les jambes lourdes ou encore l’excellente Maman-Bébé où l’on prend soin des jeunes accouchées tout en s’occupant de leurs bébés dans une véritable garderie agréée dont les puéricultrices sont salariées des Thermes Marins de Saint Malo. Les jeunes mères y apprennent aussi à masser leur bébé dans un salon face à la mer…

En 2000, ce sont les affusions manuelles qui apparaissent; autrement dit, des massages sous un jet léger d’eau de mer chauffée (comme pour tous les soins).

Alors, certes aux Thermes Marins de Saint Malo, on a l’esprit des précurseurs mais aujourd’hui, qu’a-t-elle de plus que d’autres, excellentes parfois aussi, si ce n’est son prix (hélas) ?

/Eh bien, c’est son subtil mélange de valeurs sûres et de modernité. Je dirais, sa volonté du sur-mesure. Ici, aucune économie n’est réalisée sur le dos du curiste. On lui donne le meilleur : des médecins salariés de l’établissement consultables sans supplément; des massages toujours réalisés par des kinésithérapeutes… Le souci du détail est le maître mot du directeur du centre Jean-Marie Colleu pour qui le terme même de thalasso au lieu de thalassothérapie est symptomatique d’une société du raccourci perpétuel et de la consommation rapide. Ici, on prend son temps, on offre le meilleur sans ostentation (les meilleures argiles par exemples) comme ces rampes d’affusion spécialement conçues pour les Thermes de Saint-Malo, ou la fameuse douche à jet, trop violente, dans la (mauvaise) posture debout, a été remplacée par une douche au jet, allongée !

Attenant au centre marin, le Spa mérite aussi le détour. Les soins y sont dispensés par des esthéticiennes et des masseuses éclairés comme l’étonnant soin « Éveil du corps » créé par Danièle qui vient chercher en profondeur les problématiques liés à chacun.

Un mot encore pour louer l’espace tisanerie avec ses composition en libre-service, et la salle des brouillards marins en libre accès.

Le restaurant de la Verrière, avec son chic un tantinet Belle-Époque, accueille les pensionnaires et demi-pensionnaires avec un menu allégé à moins de 350 calories (mais toujours délicieux, notez qu’on y a même vu un homard bleu entier au menu un soir, c’est dire !). Le personnel, souvent ancré au navire depuis de longues années sait diffuser l’esprit de famille qui règne dans l’établissement.
Le restaurant gastronomique le Cap Horn est ouvert à tous le matin au petit déjeuner. Kouing Amann et craquelins de rigueur !

Ah, bien sûr, tout le monde rêve de la chambre avec vue sur mer de l’hôtel *****, son ressac (plus furieux que calme), les sifflements du vent du large qui viennent flanquer des accolades salées à vos fenêtres, les grandes marées à vos pieds…. Bref, tout le charme d’un lieu où l’iode et la vivacité de l’air peuvent vous faire tourner la tête.
On ne vous parlera pas des stores électriques de la salle de bain qui vous permettent de vous doucher avec vue sur mer… Ni de la qualité de la literie… Le seul hiatus est peut-être le côté un rien épuré de la décoration de certaines chambres.
On vous conseillera simplement d’économiser ou alors, modestement mais sûrement, de prendre un studio attenant à la thalasso qui vous permettra moyennant une somme très modique de profiter des services de l’hôtel et d’accéder directement aux espaces des thermes marins à des tarifs incomparables.

Et pour nous aider à passer en douceur le changement de saison, cap sur Saint-Malo avec le séjour mer et remise en forme afin de retrouver forme et tonus en 6 jours et 24 soins ! On ne dira jamais assez assez qu’une cure efficace dans la durée dure 6 jours et 7 nuits minimum.

Pratique :

Les Thermes Marins de Saint-Malo
100 Boulevard Hébert
Grande Plage du Sillon
BP 32
35401 Saint-Malo
Tél : 02 99 40 75 00

www.thalassotherapie.com

À propos de l'auteur : Salsa Bertin 434 Articles
journaliste spécialisée dans le domaine de la culture et de l'art de vivre. Docteur ès-Lettres, elle est l'auteur d'ouvrages tels que : Michel Bernanos, l'Insurgé, Et si on parlait du spiritisme ? Le guide des séjours spirituels en Europe...

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*