Eyan, Coeur mangé

/Eyan, Coeur mangé, Socadisc, 2014.

Un CD de  14 ballades pop-electro-soft à la façon d’un « Gainsbourg » ou d’un « Manset »que la rédaction de CultureMag vous recommande bien volontiers.
Une voix douce qui balance sur de gentils airs pop rock… en français. C’est assez rare pour être noté.
Et puis, l’allusion à un univers d’amour courtois (Chrétien de Troyes entre autres) à travers ce « Coeur mangé » qu’il détourne pour évoquer le malheur de l’absence, nous a forcément plu !

Rien de très original mais des textes personnels et poétiques qui font penser inévitablement à Gainsbourg.

Le  8ème album de Michel Eyan, « Coeur mangé », est sans nul doute une oeuvre inspirée, un tantinet tourmentée et mystérieuse, sur des airs faciles à adopter.

À propos de l'auteur : Salsa Bertin 428 Articles
journaliste spécialisée dans le domaine de la culture et de l'art de vivre. Docteur ès-Lettres, elle est l'auteur d'ouvrages tels que : Michel Bernanos, l'Insurgé, Et si on parlait du spiritisme ? Le guide des séjours spirituels en Europe...

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*