Anthologie de la prose français : Lumineuse et essentielle…

/On doit déjà à Suzanne Julliard, une Anthologie de la poésie française ; elle nous livre à présent une Anthologie de la prose française, sous ses diverses formes, que tous les amoureux des belles lettres et de notre littérature, – en premier lieu tous les étudiants -, devraient avoir sur leur table de chevet, quand le sommeil se fait attendre. Un choix jubilatoire pour un ouvrage aussi savant qu’accessible à tous.

Quarante années d’enseignement de la littérature française, dont une trentaine en hypokhâgne et khâgne, font de Suzanne Julliard une figure emblématique, une référence en la matière. Érudite, passionnée des beaux textes français, c’est à juste titre que son Anthologie de la poésie française fut couronnée par l’Académie française en 2001.

Avec cette Anthologie de la prose française, elle nous présente un éclatant florilège de proses sélectionnées parmi les romans, contes, ou discours des auteurs classiques appartenant à différentes époques de notre littérature. Cent cinquante auteurs y sont ainsi représentés.
Et tous les types de proses, qui font la richesse de notre littérature, y figurent en bonne place : narrative, oratoire, satyrique, poétique, épistolaire, descriptive, analytique, moraliste, autobiographique, critique… On peut s’y promener en suivant l’index des auteurs ou au gré de nos envies et de nos humeurs, « comme on va d’un bosquet à l’autre dans un jardin aux multiples aspects ».

Les textes réunis sont évidemment choisis pour leur qualité mais aussi et surtout pour le plaisir de la lecture ou de la relecture.
Outre nos grands classiques avec Molière, Balzac et Hugo, de Mme de Sablé à Chateaubriand, en passant par Chamfort et Talleyrand, de Musset à  Gaston Bachelard en faisant un détour par Proust et Charles du Bos, sans oublier des auteurs plus contemporains que sont Pierre Loti, Charles de Gaulle, Thierry Maulnier, Cioran, Romain Gary, et bien d’autres, la liste serait longue à décliner.
On remarquera cependant que les écrivains vivants n’y figurent pas car l’auteur considère – avec circonspection et quelque perplexité -,  « qu’il est sage d’attendre »…

Un véritable recueil de morceaux choisis qui rappellera à certains, dans un plaisir un peu suranné, les « jumeaux de la littérature française », Lagarde et Michard, qui évitera à d’autres de naviguer sur internet, à la recherche d’un texte oublié. L’agrément enfin de feuilleter des pages pour y retrouver des textes aimés, y découvrir des passages ignorés en éveillant notre curiosité.

Catherine Distinguin.

Suzanne Julliard, Anthologie de la prose française, 1088 p. sur papier bible, Éditions de Fallois – 22 €.   
   

À propos de l'auteur : La rédaction 790 Articles
l'équipe de rédaction de CultureMag !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*