Voyage au bout de l’amitié

/

D’où sortent Guigue et Plo, ces deux guignols ? Encore deux petits comiques qui se sont mis en tête de nous faire rire, parce qu’il y a urgence. Il faut dérider la planète, lui rendre visage humain. « Pour ce que rire est le propre de l’homme ». Et c’est Aristote et Rabelais qui le disent.
Mais des comiques qui se dévouent pour la bonne cause, il y en a déjà des tas : des Eric et Ramzy, des Kad et Olivier, des Ludig et Marsais du Palmashow, des Omar et Fred, et j’en passe. Alors qu’est-ce qu’ils peuvent bien prétendre apporter de neuf nos deux jeunes acteurs ?  

Pour commencer, qui est Guigue ? Qui est Plo ? On serait bien en peine de répondre à cette question tant leurs personnages se mêlent et s’opposent à la fois. « Ici ou là », « toi ou moi », « Guigue ou Plo », c’est du pareil au même. À croire qu’on se trouve face à une sorte Dr Jekyll et Mr Hyde version comique, ou un genre de Janus.  Un Plo ne peut pas vivre sans un Guigue et vice versa.

Tout les rassemble : la scène, le costume, l’humour,  l’imaginaire, la chaise. Et pourtant, tout tend à les opposer : leur physique, leur caractère, leurs mimiques…  Si on voulait brosser leur portrait rapidement, on vous proposerait ceci :
Guigue semble être la tête pensante, le plus malin des deux ou du moins c’est ce dont il s’est convaincu. Mais on n’oserait pas le contrarier. Il connait le sens d’un escalier, sait gérer le temps et son vieillissement, … On ne se risquera pas à en dira plus. Il cherche à mener son Plo par le bout du nez  ou à lui remonter ses belles bretelles. Mais il se laisse souvent rattraper par ses bons sentiments et se voit pris à son propre piège. Avec un air qui se veut hautain, des mimiques parfois glaçantes, des gestes dégingandés et une allure étudiée, on a parfois l’impression d’être face à un Jack Sparrow ou au Johnny Depp de Tim Burton.

Quant au fameux Plo, s’il passe pour le souffre-douleur, le débonnaire et maladroit ami, il parvient bien souvent à retourner la situation. Avec ses airs attendrissants, il ferait fondre même le cœur d’un Guigue. Dans ses mimiques, il parvient, par un mystérieux tour de force, à nous faire entrevoir tour à tour un Funès et un Bourvil, un petit teigneux et un benêt.

Alors qu’incarnent Guigue et Plo ? On serait tenté de répondre par leurs propres mots : « la quantique de l’amitié ». Une loi physique qui fait que les extrêmes s’attirent. Et nous attirent avec eux au cœur de leur imaginaire parfois absurde, souvent burlesque, toujours touchant. Le temps du spectacle, ils nous font sortir de notre petit monde, quitte à nous déstabiliser, osent tout sans jamais tomber dans l’excès.

C’est un défi lancé au public, un état d’urgence comique à résoudre : dans un tourbillon de sketchs comiques, ils vous emportent dans leur manège,  vous surprennent et épuisent à coups de jeux de mots, de mimiques et finalement remportent la victoire haut la main.

Jeanne de Guillebon

Guigue et Plo – Ici et là – Actuellement au Guichet Montparnasse du 2 septembre au 23 octobre 2016
Mise en scène : François Jenny
Ecrit et joué par : Alexis Chevalier et Grégoire Roqueplo
Compagnie : Le Saut du Tremplin

À propos de l'auteur : La rédaction 817 Articles
l'équipe de rédaction de CultureMag !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*