Pleins feux sur Lyon, ville lumière

Publié par sur CultureMag.fr le 15/01/2017 • Thème : Art de vivre : cultivez vos sens, En route !

/Lyon est un concentré d’art de vivre à la française, qui puise sa force dans ses traditions telles que la gastronomie, la soie ou encore le cinéma et qui se parcourt de l’antique colline de Fourvière à la Presqu’île en passant par le quartier Renaissance du vieux Lyon et la Croix Rousse. Sans oublier la vie culturelle des musées avec l'actuelle exposition Matisse. CultureMag vous invite à une promenade hivernale dans cette ville de lumière.

La ville est connue pour ses spécificités mais recèle encore des secrets ou de belles surprises. Plutôt que de subir les bouchons du tunnel de Fourvière, la ville mérite que l’on s’y arrête.  Son histoire de la soie remonte au XVIe siècle et la célèbre marque Hermès y fait produire ses carrés. Depuis la tradition des « Mères » au XVIIe siècle, jusqu’à la cuisine contemporaine lancée par le « pape de la gastronomie » Paul Bocuse, en passant par les « bouchons lyonnais » avec leur cuisine traditionnelle, la ville affiche et attire grâce à ses émotions culinaires. Et Guignol? Héritée de la période des canuts, la célèbre marionnette est devenue un véritable emblème de la ville. Inventé par les Frères Lumières en 1852, le 7 e art s'y cultive avec passion. Le premier film de l'histoire "Sortie d'usine" a été tourné à Lyon. Vous y trouverez une rue où le tournage a eu lieu et baptisée "rue du premier film".

/Une vie culturelle dense !

La ville compte un grand nombre de musées dont certains sont exceptionnels par leur scénographie. Le Musée des Confluences, avec son architecture contemporaine, interroge la terre depuis les origines et l'humanité dans son histoire et sa géographie.

Citons également l'Opéra national, le théâtre des Célestins, la Maison de la danse, ou l'illustre musée des Beaux-Arts qui présente « Matisse » jusqu'au  6 mars 2017. L’exposition au titre évocateur « Le laboratoire intérieur », retrace la vie de l’artiste jusqu’à la réalisation des œuvres de la chapelle de Vence, à travers plus de  250 dessins, peintures et sculptures de l’artiste. Les émotions transparaissent notamment à travers les portraits de son modèle Laurette, les explosions de couleurs de la période de Vence ou encore les portraits de ses petits-enfants !

La fête des Lumières : un voyage sensoriel pour le visiteur

Le 8 décembre reste le cœur de la fête des Lumières. Les habitants déposent sur les rebords des fenêtres des milliers de lumignons. Cette fête devient un terrain de jeu et de création pour les artistes qui imaginent ces jeux de lumière  afin de magnifier ces fresques lumineuses monumentales projetées sur les édifices ou dans les rues, dans des sites emblématiques comme au théâtre gallo-romain de Fourvière, face à la cathédrale St Jean, au pied de la grande roue ….et construisent ainsi des ambiances et mises en scène féériques pour un mariage réussi de la tradition et de l’innovation.

/L'origine de cette fête remonte à 1852, le 8 septembre, date à laquelle il est décidé d'installer sur la Colline de Fourvière une statue dorée de Marie, mais les inondations s'en mêlent et bloquent la statue dans les ateliers. L'événement est reporté au 8 décembre, journée célébrant l'immaculée Conception. Le mauvais temps gâche les cérémonies, mais les Lyonnais décident malgré tout d'embraser la colline avec des lumignons. La fête des Lumières est  née! Aussi, si vous décidez de vous déplacer à Lyon lors  de la prochaine fête des Lumières, attention à vous préparer psychologiquement à  la foule et... à prévoir des grosses laines et doudounes, car il peut faire très froid à cette période de l'année.

Pour apprécier de façon différente les flâneries, n’oubliez-pas, il est possible de visiter la ville en bateau croisière électrique avec Lyon city boat, à bord du vaporetto ou encore d’y découvrir les passages secrets et les « traboules », le vieux Lyon et ses quartiers presque intacts depuis le Moyen Âge avec ses histoires de sorcières ou les beautés de la Renaissance.

Pour les adeptes de l’insolite, munissez-vous  d’une lanterne pour explorer le Lyon souterrain ou  les temps modernes et contemporains avec le quartier du futur, celui de la Confluence et son cube orange…

De ville sage et triste, Lyon est devenue surprenante et mérite au moins une pause !

Ysabelle Jolly

Pratique :

Actuellement Exposition : Matisse, le laboratoire intérieur, jusqu'au 6 mars 2017 •    Musée des Beaux-Arts de Lyon •    20, place des Terreaux - 69001 Lyon •    tous les jours sauf mardis et jours fériés de 10h à 18h. Vendredi de 10h30 à 18h Ouvertures tardives exceptionnelles de 18h à 22h •    +33 (0)4 72 10 17 40

Musée des Confluences   •    adresse 86 quai Perrache, 69002 Lyon - France •    téléphone (+33) 04 28 38 12 12

•    horaires du mardi au vendredi de 11h à 19h samedi et dimanche de 10h à 19h jeudi nocturne jusqu'à 22h

•    fermeture lundis et jours fériés (1er janvier, 1er mai et 25 décembre) http://www.museedesconfluences.fr/ Où dormir OKKO HOTELS, Pont Lafayette avec un concept innovant de 4 étoiles et du « tout compris », petit déjeuner, accès au club 14 bis, Quai du Général Sarrail 69 006 LYON

Téléphone : 04 28 00 02 50 Adresse mail : lyon6901@okkohotels.com http://www.okkohotels.com/hotels/okko-lyon-pont-lafayette/acces

Photos : Musée des confluences Quentin Lafont La cathédrale St Jean : Yann Nguema EZ3 Kiel et ville de Lyon Muriel Chaulet Le Musée des confluences : Tristan Deschamps ville de Lyon

Mots clefs : , , , ,

est l'équipe de rédaction de CultureMag !

Laisser un commentaire

© 2017 CultureMag est propulsé par WordPress

Mentions légales
| rssFlux RSS

CultureMag, La culture en liberté # Magazine d'actualités culturelles # Art de vivre, culture, voyage, gastronomie : cultivez vos sens ! Journal culturel, évènements culturels,
sorties, musées, à Paris, en Île-de-France, en France. Expositions, concerts, bibliophilie, cinéma, culture, art de vivre, voyages. Rédactrice en chef : Salsa Bertin.
Rédacteur en chef adjoint : Gilles Brochard. Tout un art de vivre et d'être : Christine Tourneux.Patrimoine : Jacques Charles-Gaffiot. Livres et expositions : Matthieu Falcone.
Musique et spectacles :
Hervé Archambeau. Nouvelles Tendances : Jean Castarède.