Fruits de mer : de la fête à la détox

/Le Bar à huîtres porte bien son nom mais ne rend pas justice à la prestation déclinée autour du meilleur des fruits de mer. Des mollusques choisis avec soin par Gary, le patron de ce « bar » où coquillages et crustacés sont rois.
L’adresse idéale pour suivre sa cure détox en prolongeant le plaisir des fêtes.

Au Bar à Huîtres, on parle de crus…d’huîtres. Une classification pensée et déposée par Garry Dorr en 2010.

Finesse aromatique. Longueur en bouche. Terroir d’origine. Qualité de l’espèce et du travail de l’homme. Comme le bon vin, l’huître a depuis 2010 sa classification par cru, pensée et déposée par Garry Dorr.
De la Manche à la Méditerranée, la reine des crustacés se décline en maintes particularités et saveurs : de celle des Grands Crus de Bretagne à la spectaculaire Pied de Cheval de Prat-Ar-Coum pesant plus d’un kilo (élevé par l’ostréiculteur star Yvon Madec) et réputée pour ses arômes de noisette et sa longueur en bouche, en passant par le Cap Ferret avec l’huître de l’Ile aux Oiseaux sur le Bassin d’Arcachon (cueillie par Oliver Laban). Une huître sauvage à la forme allongée et à la longueur de bouche emmenant en voyage en mer, légèrement salé, et au petit goût d’algues.

Sur le podium, l’Huître Rose, origine Grand Cru Méditerranée chouchoutée par Florent Tarbouriech a les reflets rose et irisés, et surprend par sa taille impressionnante et sa subtilité sucrée.

Riche en potassium, magnésium, zinc, phosphore, calcium, cuivre et fer, elle est un concentré des richesses de la mer avec une chair peu grasse (70 calories/100 g en moyenne, soit le contenu de deux huîtres moyennes) mais bien protéinée (7 à 10%). Elle est aussi bourrée de vitamines B2 et ­B12, en oméga 3 et recèle du sélénium, un oligoélément rare qui intervient dans la prévention des radicaux libres.

N’oublions pas les autres… tous ceux qui trônent sur les superbes plateaux : Bulots, bigorneaux, palourdes, amandes de mer, langoustines royales, crevettes roses sauvages… occupent les étages aux fumées glacées.

Sortis des viviers d’eau de mer, les homards bleus de Bretagne tiennent la vedette mais les oursins des mers froides sont moins subtils mais très charnus !

Bien sûr, ces produits de la mer peu caloriques seront dégustés sans mayonnaise et sans la tartine au beurre pour des bienfaits accrus.
Et pour l’apéritif, en guise de mise en bouche, n’hésitez pas à commander quelques petites huîtres dont les petits gabarits se prêtent idéalement

Un plateau surprise pour suivre sa cure détox tout en se faisant plaisir, voilà la meilleure recette pour commencer l’année !

Pratique :

Le Bar à Huîtres Montparnasse
112 boulevard du Montparnasse, 14ème.
Tél : 01 43 20 71 01.
Du lundi au jeudi de 12h à minuit, le vendredi et samedi de 12h à 1h, le dimanche de 12h à minuit.

Formule unique à Paris, le Bar à Huîtres propose pour la première fois son service de livraison à domicile, 7 jours sur 7, toute l’année et de midi à minuit.

Transportés par un chauffeur VTC, en costume et cravate, les plateaux de fruits de mer, coquillages et crustacés embarquent la fraîcheur, l’esprit bord de mer et l’exceptionnel dans tous les quartiers de Paris.

Proposés à 14 euros, les frais de livraison sont offerts à partir de 120 euros de commande.

Livraison effectuée entre 45 minutes et 1 heure

www.lebarahuitres.com

À propos de l'auteur : Salsa Bertin 407 Articles
journaliste spécialisée dans le domaine de la culture et de l'art de vivre. Docteur ès-Lettres, elle est l'auteur d'ouvrages tels que : Michel Bernanos, l'Insurgé, Et si on parlait du spiritisme ? Le guide des séjours spirituels en Europe...

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*