Trésors des couvents dominicains et de la bibliothèque du Saulchoir à Paris

Le rayonnement intellectuel de Paris est étroitement lié à la création de son université, apparue dès le début du XIIIe siècle, faisant de celle-ci l’une des plus anciennes au monde.
Une belle mais trop courte exposition retrace cette histoire : Trésors des couvents dominicains et de la bibliothèque du Saulchoir à Paris – Huit siècles de présence dominicaine à Paris (1218-2018).
Courez-y !

Par la volonté du roi Philippe Auguste et celle du pape Innocent III, en 1215, l’université de Paris acquiert un grand prestige au point que trois ans plus tard saint Dominique envoie ses premiers frères dans la capitale pour y apprendre puis y enseigner la philosophie et la théologie. Sous le règne de saint Louis, les figures d’Albert le Grand et de Thomas d’Aquin hissent au plus haut degré l’enseignement scolastique, tant dans le cadre universitaire pour y atteindre une reconnaissance internationale que dans celui du studium du couvent Saint-Jacques, implanté sur la Montagne Sainte-Geneviève, où prospérèrent les dominicains jusqu’en 1791.

En 1613, sous la régence de Marie de Médicis, un couvent « réformé » est édifié rive droite, le futur couvent de l’Annonciation, puis, en 1631, à l’initiative du Maître général de l’Ordre, le P. Nicolas Rodolphi, un noviciat général est créé au faubourg Saint-Germain (actuelle église Saint-Thomas d’Aquin).

À travers une centaine d’œuvres d’art, pour la plupart inédites, appartenant aux collections des différentes institutions dominicaines implantées à Paris et plus particulièrement conservées au couvent Saint-Jacques, au couvent de l’Annonciation et à la bibliothèque du Saulchoir, l’exposition présentée à la mairie du Ve arrondissement offre non seulement aux visiteurs une rétrospective sur les huit siècles de la présence dominicaine dans notre capitale, mais s’attache également à montrer l’actuelle fécondité de ces diverses institutions dominicaines inscrites au cœur du XXIe siècle et qui, à l’exemple des éditions du Cerf, de la Commission Léonine ou du CFRT/ Le Jour du Seigneur, cherchent à porter toujours plus haut le flambeau allumé par leur fondateur.

Ysabelle Jolly

Pratique :

Trésors des couvents dominicains et de la bibliothèque du Saulchoir à Paris
Huit siècles de présence dominicaine à Paris (1218-2018)

Du 6 au 17 mars à Paris, à la mairie du Ve arrondissement

Marie du 5e arrondissement
21 Place du Panthéon

Tous les jours de 10h à 18h (entrée libre)

À propos de l'auteur : La rédaction 790 Articles
l'équipe de rédaction de CultureMag !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*