Napoléon Stratège au musée de l’Armée

Jusqu’au 22 juillet 2018, le musée de l’Armée accueille l’exposition Napoléon Stratège pour explorer sa maîtrise unique de l’art de la guerre.
A l’entrée, dans un petit couloir avant la première salle, des bustes d’illustres généraux sont disposés par ordre chronologique. Le ton est donné, Napoléon Ier est le digne successeur d’Alexandre Le Grand, de César ou encore d’Hannibal.

En avançant dans l’exposition, le visiteur suit l’évolution de Bonaparte. D’une première partie consacrée à son apprentissage et à ses modèles, on débouche sur les premiers exploits du futur Empereur. De la campagne d’Italie à celle d’Egypte, les batailles les plus marquantes sont retracées.
Tout est disposé pour permettre de revivre ses événements, des plans de batailles aux uniformes des fantassins en passant par les cartes et accessoires utilisés par le Général Bonaparte lui-même. La deuxième partie de l’exposition se consacre quant à elle à l’Empire, de 1804 à sa chute en 1815, avec les mêmes ressources et la même minutie apportée aux détails.

Le but du musée est clair, attirer à la fois les amateurs d’histoire et les fans inconditionnels de Napoléon dans une même exposition. Pour cela, des bandes sonores et des activités interactives sont disposées tout au long de la visite.
Ainsi, après avoir écouté des récits de batailles et des témoignages, le visiteur peut se positionner devant un écran et, plongé dans la peau de Napoléon, être confronté aux mêmes choix stratégiques que lui.

Une exposition sur l’art militaire et non l’Histoire

Plus encore que le déroulement des guerres napoléoniennes, c’est la personnalité et la vision du leader qui sont dévoilées. Si cela permet de mieux appréhender l’héritage laissé par Napoléon Ier dans toute l’Europe, il est cependant plus difficile de suivre exactement l’enchaînement des faits. En ce sens, et en celui-ci uniquement, « Napoléon Stratège » convient mieux aux connaisseurs qui auront de suite les repères historiques.
Les simples curieux, moins instruits sur la période, devront en revanche accepter d’attendre les dernières salles pour replacer chaque bataille dans son contexte global.

Il est alors bon de rappeler que le musée de l’Armée n’a pas attendu cette exposition temporaire pour parler de Napoléon Bonaparte. Pour combler ce « besoin historique », il suffit de consulter la collection consacrée à la période « de la révolution à la première restauration ». Cette dernière est par ailleurs fléchée et se trouve juste en dessous de Napoléon Stratège.

En somme, prévoyez une après-midi entière pour vous plonger pleinement dans l’histoire militaire du début du XIXème siècle.

A.D.

Pratique :

Du 06/04 au 22/07/2018 au Musée de l’Armée,
ouvert de 10h à 18h (19h le samedi et le dimanche)

http://www.musee-armee.fr/expoNapoleonStratege/

À propos de l'auteur : La rédaction 805 Articles
l'équipe de rédaction de CultureMag !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*