Ecosfère, la belle histoire aux couleurs de l’environnement

On le sait, les déjeuners sont utiles pour les décisions importantes. C’est ainsi que deux amis, un ethnobotaniste et un pharmacologue ont eu l’idée de développer des produits liés à la cosmétique.
Ils testent alors des huiles aux propriétés étonnantes, des extraits de plantes venues d’Amérique ou d’Afrique pour se rendre compte de leur étonnante efficacité.
Ils décident alors de produire une marque innovante et éco-responsable et  associent à leur projet un chimiste et un infographiste. Ces derniers  apportent  leur expertise à la création d’une nouvelle marque qui revendique une cosmétique raisonnée.
Ainsi  naît Ecosfère !

Les petits flacons noirs en verre et recyclables, contiennent  des crèmes anti-rides, anti-imperfections  et hydratantes. Les tests sont probants avec des effets visibles entre sept jours et un mois. Les produits sont particulièrement agréables et fluides pour un effet fraicheur.

Les créateurs cultivent aussi l’effet « transparence » puisqu’ils décrivent toutes les plantes utilisées ainsi que leurs effets.  Citons par exemple le Borojo, arbre des forêts tropicales d’Amérique du sud. Ses fruits sont utilisés dans les médecines traditionnelles pour lutter contre l’hypertension, les maladies bronchiques et la malnutrition.

Connaissez- vous la laitue de mer, riche en sels minéraux, proteines et vitamines ou encore le crajiru ? Cet arbre appelé aussi « l’arbre trompette » est utilisé en médecine traditionnelle comme anti –inflammatoire et cicatrisant.

Ecosfere  pour qui l’environnement est essentiel,  a un bilan énergétique réduit, et  chaque produit acheté aide à la replantation d’un arbre.

À propos de l'auteur : La rédaction 825 Articles
l'équipe de rédaction de CultureMag !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*