Des produits d’entretien écologiques ?

On récure avec Rainett

 

Les produits d’entretien sont bien souvent dangereux pour l’environnement voire pour les utilisateurs. Pourtant, la marque allemande Frosch, installée en France sous le nom de Rainett depuis 1990, propose « des produits d’entretien écologiques en grande et moyenne surface » avec pour volonté de changer ce constat et de sauvegarder la planète.
Une idée perçue par de nombreuses personnes comme opposée aux caractéristiques-mêmes d’un nettoyant efficace.

Selon le Service Public Fédéral (SPF) Santé publique, Sécurité de la chaine alimentaire et Environnement, institut belge, les détergents « classiques » participent activement à la contamination des nappes phréatiques, au dépérissement des plantes côtières ou encore à l’eutrophisation des rivières, c’est-à-dire à la mort de la faune et de la flore due « à une croissance accrue des algues qui envahissent tout l’espace aquatique ».

Pour lutter contre ces problèmes majeurs, les produits d’entretien écologiques suivent des normes très strictes. L’exemple de Rainett est édifiant. Premièrement, les ingrédients utilisés sont tous d’origine végétale pour éviter la pollution des sols et de l’eau et européenne pour limiter leur empreinte écologique. Dans cette optique, les emballages sont tous recyclés et recyclables à 100% et le siège-même du groupe allemand est autosuffisant en énergie tandis que les usines fonctionnent avec 100% d’énergie verte.

Ces mesures, que l’on pourrait à première vue qualifier de minimes ou de symboliques, permettent chaque année d’économiser environ 220 000 tonnes de fuel, de produire 570 tonnes de CO2 en moins et de diminuer le nombre de camions de 1500 (le tout par rapport aux marques « classiques » sur toute la vie du produit). De plus, l’usage de ces produits testés dermatologiquement permet d’éviter tout problème d’irritation ou de brûlure pour les peaux sensibles.

Rainett a ainsi été récompensée à de nombreuses reprises pour son engagement dans la protection de l’environnement.

En 2006, l’Ecolabel est apposé sur l’ensemble de leurs gammes. En 2015, la marque s’engage auprès des Conservatoires d’espaces naturels dans la sensibilisation sur l’importance des zones humides. Autant de signes facilitant la confiance du consommateur.

Enfin, un argument justifiant l’utilisation d’un produit non écologique est bien souvent celui de l’efficacité, jugée supérieure chez ce dernier. Bien entendu, trouver des substituts puissants et économiques aux éléments chimiques polluants a toujours été un véritable défi pour les entreprises. Au demeurant, depuis ces dernières années, de nombreux progrès ont été réalisés et de très bons détergents ont vu le jour. Pour s’en assurer, consulter la liste des ingrédients reste la méthode la plus efficace. Cependant, les labels attribués, comme l’Ecolabel par exemple, peuvent également faire office de certificats grâce à leurs exigences accrues. A.D.

Spécial nettoyage de printemps au naturel

Le moment tant redouté sur grand ménage annuel de printemps approche ! Pour vous rendre la tâche agréable, la marque star des produits naturels de base destinés à l’entretien de la maison, nous invite avec Leroy Merlin à maîtriser la propreté de l’habitat
en prenant soin de sa santé.
Adeptes du naturel et du « fait-maison », My Starwax est fait pour vous ! On ouvre grand les fenêtres et on s’y met !

 

Une planète plus propre et une maison rutilante, c’est possible avec la confection de ses propres produits ménagers. On réduit les déchets et on reprend les mêmes contenants. Économique et responsable sont les mots-clés de cette démarche issue du savoir-faire de Starwax, entreprise référente dans le domaine du produit ménager depuis 1946.

À chacun sa formule !

Comment procéder ?

C’est très simple, il suffit de choisir des formules à base d’actifs d’origine naturelle et biodégradables, ensuite, choisir des parfums sans allergènes
en fonction de votre humeur : relaxant, revigorant, etc.

A garder dans ses placards : le bicarbonate de soude ménager et alimentaire aux usages multiples. On nettoie les fruits et légumes on se se lance dans une Pâte récurante anti-calcaire, par exemple :
Les cristaux de soude pour nettoyer les canalisations ou le linge très sale. Puissants, ils viennent à bout des graisses cuites ou servent à décoller le papier-peint.

Et bien sûr, l’indispensable savon de Marseille, nettoyant ménager multi-fonction, idéal aussi pour fabriquer sa lessive-maison.

Pour les plus pressés, des produits prêts à l’emploi sont disponibles.

Nos deux Incontournables : Le Pschitt à tout faire : on vaporise ce mélange d’alcool et de bicarbonate de soude sur toutes les surfaces.
Emballage réutilisables !
Le Gel vaisselle et mains à base de savon de Marseille et d’Aloe Vera. Il dégraisse en profondeur et fait briller la vaisselle.

On aime : le duo savon de Marseille-Aloe Vera qui permet de fabriquer, entre autre, son produit vaisselle !

Produits disponibles en exclusivité chez Leroy Merlin.

Quelques recettes :

 

Détachant express

Vous venez de tacher votre tapis ou votre moquette ? Pas de panique ! Ce détachant express écologique permet d’éliminer les taches. L’eau gazeuse va empêcher la tache de pénétrer dans le tissu.

Recette

Mélangez tous les ingrédients ensemble.
Vaporisez ce détachant express sur la tache.
Laissez agir quelques minutes, puis essuyez avec un chiffon propre.

Ingrédients

120 ml d’eau gazeuse
120 ml de vinaigre blanc
8 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie (facultatif)

Équipement

Un vaporisateur de 300 ml
Un chiffon propre

Et aussi en GMS
Indispensable des recettes de grand-mère, le bicarbonate est valable pour tous les usages dans la gamme lancée par La Baleine, la célèbre marque de sel.
Aisé à trouver dans la plupart des commerces.

 

1 Comment

  1. en effet, prudence ! Les produits détergents et désinfectants sont très largement utilisés et effectivement utilisent souvent des produits chimiques très agressifs susceptibles de provoquer des intoxications par inhalation ou absorption et des brûlures cutanées ou oculaires, ou des sensibilisations allergiques (eczéma, asthme…). voir : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=69&dossid=273

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.