Chrétiens persécutés dans le monde : le livre noir

""Le chiffre dépasse l’entendement : 150 à 200 millions de chrétiens sont discriminés et persécutés à travers la planète !
Les données factuelles sont légions, et les 70 témoignages, analyses, interviews, du Livre noir des Chrétiens persécutés dans le monde entier, accablants pour ce XXIème siècle barbare.

Le déni des pays occidentaux de culture chrétienne paraît d’autant plus effarant et honteux.

L’évêque Jean-Michel di Falco cite dans sa préface à l’ouvrage quelques déclarations du pape François:

«Les chrétiens persécutés sont une préoccupation qui me touche de près en tant que pasteur. Je sais beaucoup de choses sur les persécutions qu’il ne me paraît pas prudent de raconter ici pour n’offenser personne… Je voudrais qu’une chose soit claire: je suis convaincu que la persécution contre les chrétiens est aujourd’hui plus forte qu’aux premiers siècles de l’Église. Ce n’est pas de l’imagination: les chiffres sont là.»

Les quelques 800 pages, 70 témoignages, reportages et des analyses d’experts de 17 nationalités, chrétiens ou non, de ce magistral ouvrage intitulé « Le livre noir de la condition des chrétiens dans le monde », se doivent d’être lues, épluchées, méditées par tout homme de paix, digne de ce nom.

Dirigé par Mgr Jean-Michel Di Falco, le frère dominicain Timothy Radcliffe et par l’historien Andrea Riccardi, fondateur de la communauté Sant’Egidio, et coordonné par Samuel Lieven, journaliste au quotidien La Croix, ce travail constate l’affreuse vérité, que parfois l’actualité laisse deviner : 150 à 200 millions de chrétiens sont discriminés ou persécutés à travers la planète.

Cette hostilité et cette haine des chrétiens peuvent mettre en péril des équilibres fragiles, comme au Moyen-Orient où ils sont l’élément de pacification au milieu des conflits sans fin de l’Islam, voire contribuer à faire disparaître des civilisations.

Les nouvelles charriées depuis des années par une actualité toujours plus dramatique laisse apparaître un triste constat : la dégradation de la condition de vie des chrétiens. La litanie des épisodes atroces semble sans fin : attentat de la cathédrale de Bagdad en 2010, attentat d’Alexandrie en 2011, situation explosive de la Syrie et de l’Irak mais aussi l’enlèvement de religieux en Afrique, sans parler de la persécution des chrétiens du Pakistan…

Devant l’ampleur du phénomène, l’éditeur du Livre Noir du Communisme a décidé de reprendre le modus operandi de ce travail titanesque. Il convenait d’être précis et de parler de « situation » plutôt que de persécutions, pas toujours patentes. Cela va de la discrimination quotidienne que vivent les Coptes d’Egypte (dernièrement certains ont été assassinés !), ou même de la disparité de traitement politique et médiatique entre les agressions de chrétiens ou dégradations d’églises en France et celles concernant les autres religions, aux violences innommables que connaissent les Irakiens mais aussi les chrétiens pakistanais qui ont subi les plus nombreux attentats antichrétiens de l’histoire de leur pays, à Peshawar, en septembre 2013.

Le sérieux de  ce  Livre noir des Chrétiens persécutés dans le monde entier tient à sa démarche et à la qualité de ses collaborateurs. Les experts indépendants qui livrent  leurs analyses à la lumière de l’Histoire et de la géopolitique n’ont qu’un seul but : donner des clés pour comprendre, loin de l’émotionnel.

Si l’Islam majoritaire met en général les autres communautés en dhimmitude, l’Islam radical persécute, voire assassine des chrétiens de par le monde (le cas du Pakistan est flagrant),mais il n’est absolument pas la seule radicalité à s’en prendre aux catholiques, protestants et orthodoxes; citons les nationalistes hindouistes et bouddhistes en Inde ou au Sri Lanka, les régimes communistes de Chine ou de Corée du Nord.

N’oublions pas non plus, les religieux tués en Amérique Latine en raison de leur opposition au trafic de drogue qui gangrène le continent, et ceux qui le sont dans les derniers régimes communistes.

Cet ouvrage serait-il simplement le chapelet dramatique et déprimant des mauvaises nouvelles concernant la liberté religieuse ?
Que nenni, outre le constat cru et rude, il explore les solutions possibles afin d’améliorer la conditions des chrétiens et de ceux qui, chrétiens ou non, sont inquiétés.

Avec des collaborations aussi diverses que celle du Grand Rabbin de France, Haim Korsia, de l’Imam Tareq Oubrou, ou du philosophe athée André Comte-Sponville, ce livre vient rappeler à point nommé que la liberté de conscience est une valeur absolue non négociable d’un bout à l’autre de la planète.

 

Le Livre noir de la condition des chrétiens dans le monde
Sous la direction de Jean-Michel di Falco, Timothy Radcliffe et Andrea Riccardi.

Ouvrage coordonné par Samuel Lieven
XO Éditions, 814 p., 24,90 euros.

 

À propos de l'auteur : Salsa Bertin 414 Articles
journaliste spécialisée dans le domaine de la culture et de l'art de vivre. Docteur ès-Lettres, elle est l'auteur d'ouvrages tels que : Michel Bernanos, l'Insurgé, Et si on parlait du spiritisme ? Le guide des séjours spirituels en Europe...

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*