Une bonne rentrée commence dans la chambre !

On dira jamais assez l’importance du bien dormir afin de mener ses activités au mieux de ses capacités.
CultureMag vous donne 6 conseils clés pour faire de votre chambre, l’espace réparateur par excellence.

Qui dit chambre, dit couchage. On n’insistera jamais assez sur la qualité du lit mais aussi sur l’univers entier de la chambre.
CultureMag vous donne les clés pour un sommeil réparateur.

 

/

      • 1. Comme disaient nos anciens : comme on fait son lit, on se couche !

      • De bons draps adaptés à la saison, comme le proposent diverses marques, comme Becquet qui change ses collections à chaque saison avec un rapport qualité-prix juste !
        Le lin lavé apporte une touche naturelle à votre chambre. Connu pour sa résistance grâce à son tissage serré, le lin est également souple et agréable au toucher : une vraie sensation de douceur sur la peau, un confort appréciable pour les nuits !

 

      • 2. Pour faire son lit, encore faut-il un matelas et un sommier dignes de ce nom !


        La Maison de la Literie propose des lits de grande qualité fabriqués en France et ne lésine pas sur les opérations promotionnelles. Si vous n’avez pas le budget immédiatement, attendez la prochaine opération.
        Dans leurs magasins, vous êtes conseillés et invités à tester les lits vous-mêmes. On ne cherche pas à vous influencer mais on vous laisse prendre conscience de ce qu’il y a de mieux pour vous et votre anatomie.


        Pour cela, Gérard Deleautre** répond à nos questions sur le choix d’une bonne literie.

/

    • Qu’est-ce qu’une bonne literie ?
      Une bonne literie est la literie que l’on prend le temps de choisir et de tester en magasin. A chaque morphologie correspond une bonne literie. Il n’existe pas de formule magique pour choisir sa literie. Il faut prendre en compte les besoins de chaque dormeur pour trouver la literie qui permettra d’avoir des cycles de sommeil sereins et réparateurs. Pour mieux connaître ses besoins, les vendeurs en magasin sont de vraies mines d’information pour savoir comment reconnaître une literie de qualité qui convient au dormeur. Pour une literie de qualité, matelas et sommier achetés et changés simultanément, il faut compter autour de 1 000 € à 1200 €. Il est recommandé de changer sa literie tous les 8 à 10 ans, ce qui assure des nuits à moins de 40 centimes d’€.

      Quelle taille de lit choisir quand on est seul et quand on est deux ?
      La largeur du lit est un élément essentiel à prendre en compte pour profiter de nuits à deux sans se gêner. Les perturbations nocturnes peuvent être nombreuses lorsque l’on dort à deux (ronflements, coups de coude, réveils décalés…). Pour les éviter, il est important de voir grand et de voir large. En passant d’une literie de 140×190 cm à une literie de 160x200cm, la fraîcheur et le dynamisme au réveil augmentent de 31%. Le nombre d’éveils est réduit de 25%. En voyant plus grand, chacun des partenaires peut avoir son espace de sommeil. (source : étude clinique Acticouple, initiée par l’Association pour la Literie et réalisée en partenariat avec l’European Sleep Center et le professeur Damien Léger, responsable du Centre du Sommeil et de la Vigilance de l’Hôtel-Dieu de Paris).Quel est le matelas idéal ? Dur ?
      La théorie de la planche de bois sous le matelas a la vie dure, et pourtant elle est nocive. Un matelas dur n’est pas la solution pour un meilleur sommeil ou pour lutter contre des maux de dos. Pour trouver le matelas idéal, il faut prendre le temps de s’allonger. Il ne doit pas y avoir de creux entre le dos et le matelas, c’est la signe d’un matelas trop dur. En s’allongeant sur le côté et en prenant appui sur le coude, ce dernier ne doit pas trop s’enfoncer, c’est là le signe d’un matelas trop moelleux. Le bon équilibre se trouve entre un accueil souple et un cœur de matelas plus ferme pour allier soutien et confort, sans provoquer de micro-réveils dus à une trop grande fermeté.

/Quel est le meilleur sommier ?
Le meilleur sommier est celui que l’on change simultanément avec le matelas. Le sommier est aussi important que le matelas, il absorbe 30% des impacts et doit donc être changé également tous les 8 à 10 ans. Matelas et sommier subissent simultanément les chocs, les mouvements et le poids du ou des dormeurs, ils vieillissent donc à la même vitesse. Changer son matelas uniquement promet un vieillissement prématuré du nouveau matelas. Dans le cas du sommier changé seul, l’ancien matelas ne sera pas remis à neuf avec un nouveau support.Quand changer de literie ? Quels sont les signes d’altération ?
Il faut changer matelas et sommier pour conserver un accueil de qualité. En oubliant la date anniversaire de sa literie, on laisse échapper un sommeil réparateur. En renouvelant sa literie tous les huit à dix ans, on s’assure une nouvelle série de près de 3000 nuits tranquilles.
Le premier signe de fatigue de la literie est le ressenti au réveil. Si l’on a l’impression d’être aussi fatigué qu’en allant se coucher c’est peut-être que la literie commence à vieillir. Il faut alors vérifier si le matelas n’est pas devenu trop mou, si le soutien est toujours ferme. En cas de matelas à ressorts, il faut s’assurer que ceux-ci ne sont pas source de gêne pendant la nuit.

Que penser des sur-matelas ?
Les sur-matelas ont chacun des spécificités différentes et peuvent apporter une nouvelle propriété à la literie. Dans tous les cas, ils doivent être conçus spécifiquement pour le matelas concerné, sous peine de créer des plis gênants pour le sommeil.
Ils ne doivent pas être des solutions de secours pour prolonger la vie d’une literie vieillissante. Par exemple, un sur-matelas très ferme ne pourra sauver un matelas devenu trop mou à cause de l’usure.

Comment prendre soin de sa literie ?
Un matelas ne doit jamais être posé directement sur le sol, mais sur un sommier qui permet d’assurer l’aération et donc une bonne hygiène pour l’ensemble de la literie. La literie peut être aspirée régulièrement pour éviter l’accumulation de poussières. La chambre doit être aérée au quotidien pour une atmosphère saine tous les soirs.Pour retrouver tous les conseils en matière de literie, le site infoliterie.com répond à toutes les questions, et de manière ludique les conseils sont mis en pratique dans la web-série « Une Affaire de Tout Repos ». Il n’a jamais été aussi simple de bien choisir sa literie.

3. Un bon oreiller

/Parce que notre morphologie est différente de celle de notre conjoint, on ne choisira pas forcément le même oreiller.
La maison de l’Oreiller est aujourd’hui la seule enseigne en France, entièrement dédiée à l’Oreiller. La maison de L’Oreiller développe et sélectionne des modèles classiques (naturel et synthétique) et ergonomiques (latex et mémoire de forme) pour toutes les morphologies et les positions de couchage.
Votre corps travaille pendant votre sommeil afin de se réparer pour affronter en bonne forme la journée du lendemain.
Et parfois, votre oreiller aussi travaille !
L’innovation la plus amusante de la Maison de l’Oreiller est l’Oreiller Gold Céramic  (69€)dont la matière Viscoélastique s’adapte à toutes les morphologies. Le Tissu « Gold céramic » absorbe l’énergie infrarouge. Ce processus améliore la qualité du sommeil en libérant le corps de toutes énergies nuisibles et stressantes lors des phases du sommeil. Il permet aussi la diminution de la pression artérielle et il favorise la thermorégulation de notre corps. Selon l’étude scientifique du laboratoire AITEX, le fil Céramic améliore aussi la texture et finesse de la peau. Votre visage est en effet moins « chiffonné » au réveil et apparemment plus reposé. Assez lourd, il offre une stabilité pendant la nuit très appréciable.

Plus technique (et plus cher, 169€), l’Oreiller Deluxe Technogel se déforme dans les 3 directions et assure donc un excellent support du cou ; il et se moule à la structure physique de chaque utilisateur, et réduit les points de pression exercés sur le corps.
Pour les personnes allergiques, nous vous recommandons les oreillers et traversins antiacariens – thermorégulation naturelle -, et à prix très doux, de chez Becquet. L’enveloppe en pur coton est traitée phytopure antiacariens.
Le garnissage comprend des fibres naturelles végétales composées de nano fibrilles qui permettent une régulation thermique supérieure, évacuent l’humidité et procurent un micro climat favorisant un bon sommeil.

4. Un sommeil réparateur

/Dès les premiers signes de fatigue, ne tardez pas à aller vous coucher de façon à ne pas laisser passer votre cycle d’endormissement. Ne luttez pas, l’organisme interprète alors le fait de se mettre au lit comme un signal de sommeil et va provoquer l’endormissement.
On évite les appareils électriques et autres objets informatisés.
La chambre doit être sombre et fraîche (pas plus de 20°).

Pour ceux qui mettent du temps à s’endormir, voici quelques conseils qui vous éviteront les somnifères à bannir :

Méditation concentrative
Fixer son attention sur un objet, un mot, un son, une prière… Demande beaucoup d’entraînement.
Méditation de pleine conscience     Cette forme de méditation, appelée mindfulness, consiste à s’observer et observer de façon délibérée, au moment voulu et sans porter de jugement, le moment présent. Nécessite un apprentissage.
Cohérence cardiaque     On respire et inspire 6 fois par minute, pendant 5 minutes, 3 fois par jour. Peut être pratiquée avec un minimum d’entraînement.
Relaxation musculaire progressive     L’attention est centrée sur un groupe musculaire, qui est mis en tension au signal du thérapeute. On maintient la concentration pendant 5 secondes, puis on lâche 15 à 30 secondes. On se fixe sur la sensation de relaxation avant de passer à un autre groupe musculaire. La progression va généralement des pieds aux muscles faciaux.

5. Créer un environnement apaisant et joyeux

"/On n’insistera jamais assez sur le choix des matériaux. Et ce, autant pour l’ambiance que pour la santé.
On choisira des peintures écologiques, de préférence de ton pastel. Et parce que rien n’est trop beau pour vous, les peintures de la créatrice Annie Sloan qui a fait la chambre de la petite princesse Charlotte d’Angleterre seront parfaites… (à suivre, notre article sur l’univers d’Annie Sloan)

6. Pour les insomniaques : La phytothérapie

La Valériane est un médicament de phytothérapie traditionnellement utilisé pour réduire la nervosité des adultes et des enfants, notamment en cas de troubles mineurs du sommeil.
Chez Arkopharma, spécialiste de la médecine naturelle, vous la trouvez en gélules mais aussi sous forme de mélange avec Steroxyl est à base de Valériane, de L-Tryptophane et de Vitamine B6. La Valériane aide à surmonter les situations stressantes, favorise le retour au calme en cas d’irritabilité et aide à préserver la qualité du sommeil. La vitamine B6 contribue au bon fonctionnement du système nerveux et à réduire la fatigue.
Sinon, vous pouvez recourir aux tisanes pour vous calmer : le tilleul, connu comme sédatif ou la valériane, réputée pour être relaxante, sédative et spasmolytique.
Chez PureEssentiel, vous trouverez des diffuseurs électriques et des HE pour réaliser ce mélange : diffusez dans la chambre 15 à 30 minutes avant le coucher un mélange à parts égales d’HE de mandarine et de lavande.

Voir aussi notre dossier sur l’hygiène de votre matelas…

___________________________________________________________________________

**Après une carrière dans l’univers de la literie, Gérard Delautre met ses connaissances au profit de l’Association Pour la Literie. Son parcours au sein de l’Association Pour la Literie se dirige vers des actions de communication positives et innovantes pour faire la promotion du renouvellement régulier de la literie et de la literie de qualité. Sa position de président de l’Association Pour la Literie lui permet de collaborer avec des experts pour mener à bien de nombreuses études scientifiques pour mettre à jour les liens entre sommeil et literie. Il travaille notamment en partenariat avec l’European Sleep Center et le professeur Damien Léger, à la tête du Centre du sommeil et de la vigilance à l’Hôpital de l’Hôtel Dieu à Paris. Avec l’aide du Comité Marketing, Gérard Delautre mène des actions de communication pour toucher tous les publics et notamment grâce aux réseaux sociaux et dernièrement avec le lancement de la websérie qui raconte les péripétie des familles Tudor et Laveillée dans leur quête d’un meilleur sommeil.

À propos de l'auteur : Salsa Bertin 434 Articles
journaliste spécialisée dans le domaine de la culture et de l'art de vivre. Docteur ès-Lettres, elle est l'auteur d'ouvrages tels que : Michel Bernanos, l'Insurgé, Et si on parlait du spiritisme ? Le guide des séjours spirituels en Europe...

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*