Beauté et originalité… une harpe pour Scarlatti

Vivi felice !

« Vivez heureux ! » écrivait Domenico Scarlatti à la fin de ses sonates… A-t-on déjà entendu maxime aussi moderne sur une partition du XVIIIe siècle ? Adeline de Preissac partage avec nous sa joie de jouer Scarlatti… audacieusement, à la harpe ! Et nous propose une première car il semble que ce soit le premier CD de sonates de Scarlatti jouées… à la harpe.

Plutôt que d’essayer de ressembler au clavecin, Adeline de Preissac a pris le parti d’une couleur différente pour nous proposer une autre écoute et mettre en valeur les qualités de son instrument. Certaines de ces sonates semblent, d’ailleurs, plus qu’intéressantes à la harpe, car, comme lui a dit Pierre Hantai : « Mais vous pouvez faire naturellement ce que nous clavecinistes, recherchons toujours ! » La harpe permet, en effet, de restituer les nuances induites par l’expression, le phrasé, de jouer avec les résonnances pour en rendre la dimension sonore.

 

  1. Scarlatti a écrit presque toutes ses sonates pour la Reine d’Espagne, Maria Barbara de Bragance. C’est une œuvre composée pour son divertissement et son plaisir. La Reine aimait le perfectionnement des claviers (elle avait notamment un clavecin avec cinq registres !). La harpe, avec ses cordes pincées, possède, contrairement au pianoforte par exemple, les qualités pour qu’un instrumentiste passionné se lance audacieusement dans l’interprétation de ces merveilleuses sonates… après un choix judicieux.

 

Domenico Scarlatti, « Faisant fi des règles de l’écriture de son époque, il a inventé un système d’écriture cohérent, qui nous apparaît aujourd’hui d’une grande liberté. » Danièle Bayeux

 

Adeline de Preissac nous propose de découvrir une musique audacieuse par le truchement d’un instrument rarement mis en valeur et avec lequel elle a su rendre, avec âme et émotion, tout le raffinement des onze sonates qu’elle interprète.

 

Alors Vivi felice !

 

 

Alice de Charnay

 

NB : Adeline de Preissac est Directrice Artistique du Festival de Musique du Château d’Amboise, Prieuré Saint-Cosme et Cloître de la Psalette. Elle a organisé et participé à « l’essentiel de Scarlatti » au Musée des Beaux-Arts avec Pierre Hantaï et Violaine Cochard.

 

 

Pratique :

Vivi Felice, Les sonates pour clavecin de Domenico Scarlatti (1685-1757)

Sonate K 232 – Sonate K 148 – Sonate K 209 – Sonate K 466 – Sonate K 239 – Sonate K 213

Sonate K 212 – Sonate K 302 – Sonate K 25 – Sonate K 434 – Sonate K 201

Adeline de Preissac, Harpe

Distribution : L’Autre Distribution – Référence : vivifel12

Directeur artistique : Danièle Bayeux – Ingénieur du son : Ananda Cherer

Livret français – anglais, texte de Danièle Bayeux – Photos : Léonard de Serre

Prix : 12€

À propos de l'auteur : La rédaction 777 Articles
l'équipe de rédaction de CultureMag !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*