Spécial Salon de l’Agriculture 1 : Zero Phyto, 100% Bio ?

Premier volet de notre semaine spéciale sur le Salon de l’Agriculture…

Alors que s’ouvre le 24 février le Salon de l’Agriculture, une mise en bouche s’impose dans vos salles de cinéma. Courez voir Zéro Phyto, 100% Bio, le nouveau film de Guillaume Bodin, qui fait le tour des des cantines bio et des villes et villages  sans pesticides.
Un bol d’air frais positif qui donne plein d’espoir.

 

Quelques questions s’imposent avant de parcourir les allées du Salon de l’Agriculture. Un film peut nous aider dans notre quête de naturalité : Zéro Phyto, 100% Bio.
En exergue, une phrase d’Edouard Chaulet donne le ton : »Nourrir, c’est aimer ».
Chaque année les chiffres du cancer sur des personnes de plus en plus jeunes font dresser les cheveux sur la tête; les alertes sur les produits de consommation pollués par les pesticides et sur la qualité de l’air et de l’eau, eux aussi infectés; autant de facteurs qui inquiètent à juste titre les consommateurs.

Guillaume Bodin a sillonné la France en quête d’initiatives militantes envers le Bio. On y rencontre des hommes et des femmes  qui à travers ses association comme Agir pour l’environnement ou le réseau Bruded, qui dans son métier, œuvrent à une alimentation et une culture qui « perturbent le moins possible le monde du vivant », comme le disent si joliment deux producteurs, Gérard et Benoît. En effet, tout le reportage est parsemé de phrases frappées au coin du bon sens : « la mondialisation de la bouffe détruit les âmes et les corps. »

Les rencontres sont enthousiasmantes comme le sénateur du Morbihan Joël Labbé à qui l’on doit la loi interdisant les pesticides en villes depuis janvier 2017; ou encore Cathy Biass-Morin, responsable des espaces verts qui a permis l’ arrêt des pesticides sur l’ensemble de la ville et qui incite les autres collectivités à le faire…

Il ressort de ces pratiques vertueuses, tant dans les exploitations que dans les communes ou les espaces de restaurations collectives, que la bio est payant. En effet, il apparaît que l’agriculture biologique est plus efficace et meilleure en rendement selon l’Association Agir pour l’Environnement.
Et aussi qu’il y a urgence à stopper l’urbanisation sauvage partout en France, en particulier en Île-deFrance ou dans le Sud de la France.

Un documentaire très équilibré dans la raison et l’argumentation.

À propos de l'auteur : Salsa Bertin 412 Articles
journaliste spécialisée dans le domaine de la culture et de l'art de vivre. Docteur ès-Lettres, elle est l'auteur d'ouvrages tels que : Michel Bernanos, l'Insurgé, Et si on parlait du spiritisme ? Le guide des séjours spirituels en Europe...

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*